Un séisme de magnitude 6 s’est produit à une faible profondeur au large des côtes des îles indonésiennes de Java et de Bali, a annoncé mercredi l’Institut américain de géophysique (USGS).

Un bâtiment se dresse au milieu des décombres d’un village de pêcheurs le 3 octobre 2018 près de Palu en Indonésie après un séisme suivi d’un tsnuami
ADEK BERRY (AFP/Archives)

Le tremblement de terre s’est produit à 18h44 GMT au nord-est de la pointe orientale de Java à une profondeur de 10,3 km selon l’USGS. Il intervient moins de deux semaines après un séisme suivi d’un tsunami qui a frappé l’île indonésienne des Célèbes, y faisant quelque 2.000 morts.

Aucune victime ou dégât n’a été signalé dans l’immédiat, selon l’agence géophysique indonésienne mais la secousse a poussé des gens paniqués à fuir leur domicile en pleine nuit.

« Le séisme n’a pas déclenché de tsunami, c’est certain », a affirmé à l’AFP un responsable de l’agence indonésienne, Dwikorita Karnawati.

« Ouah, c’était très puissant et ça a duré un long moment », a dit une femme se prénommant Davy qui s’est réfugiée sur le parking d’un hôtel balinais à quelques kilomètres du lieu où le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont leur réunion annuelle.

Non loin de là, des clients d’un hôtel à Nusa Dua, au sud du principal aéroport de Bali, ont trouvé refuge à l’extérieur du bâtiment.

Une femme transporte un colis d’aide après le séisme et le tsunami qui ont frappé l’île des Célèbes, à Palu en Indonésie le 8 octobre 2018
OLAGONDRONK (AFP)

« J’ai immédiatement réveillé mes jeunes enfants et les ai emmenés hors de la maison », a raconté à l’AFP une habitante de cette île, Ni Komang Sudiani. « Tous mes voisins se sont aussi mis à courir ».

La secousse a également été ressentie à Surabaya, la capitale de la province orientale de Java, située à environ 200 km de Situbondo, la ville la plus proche de l’épicentre, situé en mer.

Ce tremblement de terre intervient moins de deux semaines après un séisme de magnitude 7,5 suivi d’un tsunami, qui a frappé l’île indonésienne des Célèbes – à environ 1.000 kilomètres au nord de Situbondo -, y faisant quelque 2.000 morts.

Nonlis Kando, une habitante de Petobo, un quartier de Palu, dans les décombres de son village, le 6 octobre 2018 en Indonésie
YUSUF WAHIL (AFP)

Les 29 juillet et 5 août, plus de 550 personnes ont été tuées et 1.500 blessées dans deux termblements de terre qui ont frappé l’île indonésienne de Lombok, à l’est de Bali.

L’Indonésie, un archipel de 17.000 îles et îlots qui s’est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne) se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

Source: i24 News

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s