Craignons de manquer l’occasion d’entrer dans le repos de Christ.

«Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos, selon qu’il dit: Je jurai dans ma colère: Ils n’entreront pas dans mon repos! Il dit cela , quoique ses œuvres eussent été achevées depuis la création du monde. Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Dieu se reposa de toutes ses œuvres le septième jour. Et ici encore: Ils n’entreront pas dans mon repos!» (Hébreux 4:3–5)

Dans ce passage, «cru» est au passé; «entrons» est au présent.

Avant de pouvoir entrer dans le repos de Dieu, nous devons d’abord avoir cru. Ce n’est pas que nous devions croire de nouveau, croire est une chose qui se fait une fois pour toutes. Nous avons pris une décision, et sur cette base, nous pouvons entrer dans le repos. Ceux qui doivent continuellement décider de croire de nouveau, ne sont pas qualifiés pour entrer dans ce repos. Seuls ceux qui ont cru y entrent.

Pour continuer sur ce thème du repos, tournons-nous un instant vers l’Ancien Testament. Genèse 2:2 relate: «Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite.» Le repos de Dieu a consisté à cesser le travail qu’il avait entrepris. Je pense que Dieu ne s’est pas reposé parce qu’il était fatigué. Au contraire, il a pris plaisir à se relaxer. Il s’est assis, a contemplé tout ce qu’il avait fait et a pris le temps d’en profiter.

Combien d’entre nous prennent le temps de profiter des choses qu’ils ont faites ou produites? Aujourd’hui, lorsqu’ils ont terminé quelque chose, la plupart des gens sont occupés à commencer la chose suivante. Le modèle que Dieu a établi cependant, c’est de prendre le temps de profiter de tout ce que vous avez fait après l’avoir achevé. Quel que soit votre accomplissement, l’ordre divin est de vous relaxer et d’en profiter. En réalité, la faculté de se relaxer est une faculté divine.

Merci Seigneur pour la promesse d’entrer dans ton repos. Je proclame que l’un des plaisirs que Dieu veut partager c’est son repos, il désire que j’entre dans le même repos dans lequel il est entré. Ainsi donc, je craindrai de manquer l’occasion d’entrer dans le repos de Christ. Amen.

Derek Prince

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s