Le Pape François continue à prêcher l’Évangile du Nouvel Âge Gaia des changements climatiques et de la Terre Mère.

Le Pape François a appelé vendredi les gouvernements à honorer leurs engagements en matière de lutte au réchauffement climatique, en avertissant que les changements climatiques, le développement non durable et la consommation effrénée menaçaient de transformer la Terre en un vaste amas     « de décombres, de déserts et de déchets ».  Le Pape François a fait son appel lors d’une conférence du Vatican marquant le troisième anniversaire de son encyclique environnementale « Soyez Bénis ».

Dans ses remarques, le Pape François a exhorté les gouvernements à respecter leurs engagements de Paris et a déclaré que des institutions telles que le Fonds Monétaire International et la Banque mondiale avaient un rôle important à jouer pour encourager les réformes favorisant un développement durable.

Lorsque l’Église Catholique Romaine a été créée par le gouvernement romain au début de l’année 300, elle a commencé par une prise de contrôle hostile du Christianisme biblique et l’a englouti.  Les fêtes romaines païennes devinrent des fêtes « chrétiennes », et la putain de Babylone était née.

« Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.  Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus.  Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement. »       (Apocalypse 17: 5,6)

En 2018, le prêtre jésuite Jorge Mario Bergoglio, également connu sous le nom du Pape François, cherche à rétablir le pouvoir politique sur le monstre à plusieurs têtes du Vatican.  Si vous avez prêté une attention quelconque, vous savez que le Pape François est beaucoup plus intéressé par le fait de devenir le Roi François alors qu’il s’intéresse de plus en plus aux questions politiques du jour.

DE AP : Le Pape François a exhorté vendredi les gouvernements à tenir leurs engagements de freiner le réchauffement climatique, en avertissant que les changements climatiques, le développement non durable et la consommation effrénée menaçaient de transformer la Terre en un vaste tas de « décombres, de déserts et de déchets ».  Le Pape François a lancé cet appel lors d’une conférence du Vatican marquant le troisième anniversaire de son encyclique environnementale emblématique « Soyez Bénis ».  Ce document, censé inciter à l’action lors de la conférence sur le climat de Paris en 2015, appelle à un changement de paradigme dans les relations de l’humanité avec la Terre Mère et la Mère Nature.  Récemment, le Pape François a invité les dirigeants du secteur pétrolier et les investisseurs au Vatican pour une conférence à huis clos, en les exhortant à trouver des solutions pour le remplacement des combustibles fossiles.  Il a averti que les changements climatiques constituaient un défi aux « proportions historiques ».

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.  Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.  Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. »         (Éphésiens 2:8,9)

Au cours des 1700 dernières années, aucun pape n’a jamais prêché l’évangile de la grâce de Dieu, de Paul.  Ils aiment utiliser des mots à la mode comme « né de nouveau » et « salut par grâce par la foi » pour confondre les chrétiens illettrés de la Bible, mais ils ne veulent certainement pas dire ce que ces termes impliquent.

Le Pape François a fait remarquer l’an dernier d’une manière tristement célèbre qu’une « relation personnelle avec Jésus-Christ était dangereuse et nuisible » et qu’elle devrait être évitée à tout prix.  Non, il ne peut y avoir de     « réconciliation » entre le système Catholique Romain et la véritable Église Chrétienne, le Corps du Christ, car Rome n’en a jamais fait partie.  Cela a commencé comme une organisation païenne en 325 après Jésus-Christ et, aujourd’hui, ils ressemblent au loup dans le poulailler portant un masque de poulet, picorant le maïs et essayant de se fondre dans le mélange.

Gardez un œil sur Jorge Bergoglio, il est actuellement le pape romain, mais il veut désespérément devenir le roi qu’Apocalypse 17 et 18 dit qu’il sera.

Source: Now the end begins

Traduit par: Pleins Feux

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s