Le nouveau président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé son intention de se rendre prochainement en Israël.
Le président élu du Brésil, Jair Bolsonaro, a confirmé jeudi qu’il allait transférer l’ambassade du Brésil en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

Photo des drapeaux israélien et brésilien devant l’ambassade du Brésil à Tel-Aviv, prise le 28 octobre 2018
JACK GUEZ (AFP)

Le Premier ministre israélien Netanyahou a immédiatement réagi à cette annonce sur Twitter: « Je félicite mon ami le nouveau président pour son intention de déplacer l’ambassade, c’est une étape historique, juste et émouvante », a-t-il écrit.

e quotidien Israel Hayom sur son intention de transférer l’ambassade du Brésil vers la ville sainte – sujet qu’il avait évoqué lors de sa campagne électorale – M. Bolsonaro a estimé qu’Israël devrait être libre de choisir sa capitale.

« Lorsque l’on me demandait, lors de la campagne, si je le ferai une fois devenu président, je répondais ‘Oui, c’est vous qui décidez quelle est la capitale d’Israël, pas les autres nations' », a-t-il déclaré dans un entretien publié jeudi.

Il a également annoncé son intention de se rendre prochainement en Israël.

Si Jair Bolsonaro concrétise son intention, le Brésil deviendra le troisième pays à faire ce choix, après le Guatemala et surtout les Etats-Unis, alors que Brasilia avait reconnu l’Etat de Palestine sous le président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010).

Le président élu du Brésil, Jair Bolsonaro, vote à Rio le 28 octobrte 2018
RICARDO MORAES (POOL/AFP/Archives)

Alors que M. Bolsonaro, 63 ans, a remporté dimanche le second tour de la présidentielle brésilienne, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a félicité le nouveau chef d’Etat lors d’un entretien téléphonique, se disant « confiant » sur les futures relations entre les deux pays.

M. Netanyahou assistera d’ailleurs « très probablement » à la cérémonie d’investiture de Jair Bolsonaro au Brésil en janvier, a indiqué un responsable de son bureau.

La question de l’emplacement des ambassades en Israël est particulièrement sensible aux yeux de la communauté internationale, qui estime que le statut de la ville sainte doit être négocié par les deux parties – Israéliens et Palestiniens – et que les ambassades ne doivent pas être installées à Jérusalem tant qu’un accord n’a pas été trouvé.

Le président américain Donald Trump a reconnu le 6 décembre 2017 Jérusalem comme capitale d’Israël, provoquant alors l’ire des Palestiniens. Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a d’ailleurs depuis coupé les ponts avec l’administration américaine et rejeté sa médiation dans les pourparlers pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

Des médias brésiliens se sont inquiétés qu’un transfert de l’ambassade puisse provoquer des représailles commerciales de la part de pays arabes, grands importateurs de viande brésilienne de boeuf, agneau et poulet.

Source: i24 News

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s