Le jeu est d’ores et déjà disponible et fonctionne sur Android et iOS..

« Attrapez-les tous ! »… Après Pokemon Go, voici désormais Follow JC Go (« Follow Jesus Christ Go »). L’Église catholique a décidé de s’inspirer du jeu au succès planétaire  qui permet de chasser des créatures Pokémon en réalité augmentée, en créant à son tour une application en mode « biblique ». Pas de Pikachu, Salamèche, Carapuce ou Bulbizar à capturer dans les rues, mais plutôt Jésus, Moise ou Saint-Thomas…

Follow JC Go, l’application qui chasse les Saints. — Capture d’écran Follow JC Go

Lancée le 19 octobre, Follow JC Go reprend les principaux codes du jeu. L’application propose aux joueurs de chasser des Saints, traquer des personnages de la Bible et même de créer des équipes d’évangélisation…

« Evangélisez » et « priez »

Comme dans Pokémon Go, les utilisateurs doivent utiliser la caméra de leur smartphone pour géolocaliser les personnages virtuels dans le monde qui les entoure. Quand les joueurs rencontrent un Saint, ils doivent répondre à des questions d’ordre religieux afin de constituer leur « e-team évangélique ». Par exemple, si on le croise, Moïse demande : « Est-ce moi qui ai dit « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné » ? »

Les joueurs peuvent aussi gagner des points en récoltant de l’eau et du pain, et bien sûr, s’arrêter à tout moment… pour prier. « Une église est juste à côté, c’est le bon moment pour faire une prière » ou « Vous allez passer à côté d’un hôpital, pourquoi ne pas rendre visite à un malade et prier pour lui ? Ou faire un don de charité directement via l’appli ? », suggère ainsi l’application.

Le pape François « impressionné » par le jeu

Follow JC Go a été développé par la Fondation Ramón Pané, proche de l’église évangélique, dans le cadre des Journées mondiales de la jeunesse qui auront lieu en janvier prochain au Panama. Les concepteurs espèrent ainsi favoriser les échanges réels autour de la religion et toucher un public de jeunes.

Selon La Croix, le pape François aurait été « impressionné » par le jeu, dont le développement aurait coûté près de 500 000 dollars… Pour 32.000 heures de travail.

Le jeu est d’ores et déjà disponible et fonctionne sur Android et iOS. Pour le moment, il n’est disponible qu’en espagnol. Des versions anglaise, portugaise et italienne devraient prochainement sortir.

Source: 20 Minutes

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s