Tu as entendu parler de la prière de la foi, mais je crois qu’il existe une image miroir de cette prière qui est basée sur la chair – la prière de l’incrédulité. Une telle prière est totalement inacceptable pour Dieu. En fait, l’Écriture dit que c’est un péché à Ses yeux.

Moïse, un homme saint, un homme de prière, qui avait suivi l’appel de Dieu à chacun de ses pas, a traversé une crise. Les Israélites étaient pris en chasse par le Pharaon et il n’y avait aucun espoir de s’échapper, sauf à travers la Mer Rouge. Moïse savait dans son cœur que cette crise était voulue par Dieu et, pourtant, les cris paniqués de centaines de milliers de personnes résonnaient à ses oreilles. Alors, il s’est rendu sur une colline isolée et a bruyamment déversé son cœur dans la prière. Dieu n’a pas bien pris ses pleurs qui ont duré toute la nuit, parce qu’ils étaient la preuve d’une racine d’incrédulité dans son cœur.

Je doute que tu aies jamais entendu le Seigneur te dire : “Arrête de pleurer à genoux et lève-toi.” Pourtant, le Seigneur a bien repris Moïse : “Pourquoi ces cris ?” (Exode 14:15). Le sens littéral de ce verset en hébreux est : “Pourquoi hurles-tu après moi ?”

Pourquoi Dieu dit-Il cela à Moïse ? Parce que quand Dieu a appelé Moïse à délivrer Israël, Il a promis de Lui donner une voix que les gens écouteraient (voir Exode 3:18). Mais Moïse a répondu avec incrédulité. “Voici, ils ne me croiront pas, et ils n’écouteront pas ma voix. Mais ils diront : L’Éternel ne t’est pas apparu” (4:1).

Réfléchis un peu à quel point l’incrédulité de Moïse était insensée. Par la puissance de Dieu, il avait déjà accompli des choses incroyables et, plus tard, il va expérimenter une intimité face à face avec Dieu. Mais ici, au bord de la Mer Rouge, il a hésité avec incrédulité et Dieu lui a ordonné : “Prends une autorité spirituelle sur cette crise et vas de l’avant par la foi. Dans quelques heures, vous serez en train de danser de joie.”

Quand nous affrontons nos propres crises, nous pouvons nous convaincre que la prière est la chose la plus importante que nous puissions faire. Mais un temps vient où Dieu nous appelle à agir, à obéir à Sa Parole dans la foi, pour ne pas que nos prières finissent par montrer de l’incrédulité.

David Wilkerson

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s