Aspirons à la maturité.

Le plan de Dieu fait état de deux conditions principales pour arriver à maturité. Tout d’abord, nous devons nous placer sous l’autorité des ministères divins dont Paul fait la liste en Ephésiens 4:11: apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et docteurs . Sans leur discipline, leur supervision et leur instruction, je ne vois pas comment le peuple de Dieu pourrait jamais arriver à maturité.

Jésus-Christ ne nous a jamais pourvus de choses sans importance, et celles-ci ne sont pas une exception. Je pense qu’elles sont essentielles. La deuxième condition est que nous ne devons pas rester isolés en tant qu’individus, au contraire, nous devons faire partie d’un corps de chrétiens en progression.

Puis, dans le même passage, Paul nous fait part d’une alternative qui donne à réfléchir. Si nous ne suivons pas le programme de Dieu pour arriver à maturité, voilà quelle en sera la conséquence: «afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction» (Ephésiens 4:14).

Si nous ne nous soumettons pas à ces cinq ministères, si nous ne formons pas partie du corps et n’acceptons pas cette discipline instituée par la Parole, alors, selon Paul, nous resterons des enfants. Nous serons «flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction.» Je connais bien des chrétiens qui correspondent à cette description. Chaque année, ils adhèrent à une nouvelle toquade, une nouvelle doctrine et, souvent, un nouvel enseignant qui suscite cet engouement et le perpétue. Nous devons nous placer sous cette discipline des ministères bibliques et divinement ordonnés. Nous devons aussi faire partie du corps des croyants. C’est là l’unique façon d’arriver à maturité.

Qu’en est-il de vous? Etes-vous soumis à la discipline? Faites-vous partie d’un corps? Etes-vous en marche vers la maturité?

Merci Seigneur de me pousser vers l’avant. Je proclame que je me soumets à la discipline pour faire partie d’un corps en progression, parce que je veux grandir en maturité. Je veux aspirer à la maturité. Amen.

Derek Prince

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s