Le chef de l’ONU alerte contre un « engrenage » semblable aux années 1930

Pas de commentaire

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a mis en garde dimanche à Paris contre un « engrenage » géopolitique semblable à celui qui mena à la Première Guerre mondiale et à celui des années 1930.

« Bien des éléments aujourd’hui me semblent emprunter et au début du XXème siècle, et aux années 30, laissant craindre un engrenage invisible », a-t-il déclaré à l’ouverture du Forum sur la Paix, organisé à l’occasion de la commémoration du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre.

La chancelière allemande Angela Merkel a pour sa part estimé que le « projet européen de paix » né après 1945 était menacé par la montée du nationalisme et du populisme, dont s’est inquiété à la même tribune Antonio Guterres.

« Nous voyons bien que la coopération internationale, un équilibre pacifique entre les intérêts des uns et des autres, et même le projet européen de paix sont de nouveau remis en question », a déclaré Mme Merkel à l’ouverture du Forum.

« La paix que nous avons aujourd’hui, qui nous paraît parfois par trop évidente, cette paix est loin d’être une évidence et il faut que nous nous battions pour elle », a-t-elle souligné, mettant en garde contre « un nationalisme à oeillères » et s’inquiétant « qu’on recommence à agir comme si l’on pouvait purement et simplement ignorer nos relations et nos engagements réciproques ».

Plusieurs dirigeants avaient rendez-vous dans l’Est parisien pour participer au Forum de la paix, deuxième temps fort de cette journée point d’orgue pour Emmanuel Macron, après une semaine de commémorations en France.

A la grande halle de la Villette, aux côtés de représentants de la société civile, ils ont débattu de la gouvernance mondiale et affiché leur attachement au multilatéralisme, socle idéologique des relations internationales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Dimanche matin, plus de 70 chefs d’Etat et de gouvernement, dont les présidents américain et russe, ont commémoré en grande solennité le centenaire de l’armistice à Paris.

Donald Trump, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Benyamin Netanyahou, Recep Tayyip Erdogan, Justin Trudeau, Mohammed VI ont assisté à une grande cérémonie sous l’Arc de Triomphe, en haut de la célèbre avenue des Champs-Elysées – sous lequel gît le soldat inconnu et brûle perpétuellement la flamme du souvenir – rappelant l’ampleur d’un conflit aux 18 millions de morts.

Sous une pluie fine, le groupe des chefs d’Etat et d’organisations internationales ont d’abord pris place sous un abri au pied de l’Arc de Triomphe, survolés par des avions de la patrouille de France laissant un panache bleu blanc rouge.

Donald Trump et Vladimir Poutine sont eux arrivés peu après, séparément du groupe de dignitaires qui avait remonté une partie des Champs-Elysées dans des cars.

M. Trump, arborant un bleuet de France, symbole français de la mémoire des anciens combattants, a salué son homologue Emmanuel Macron, la chancelière Angela Merkel et le roi du Maroc Mohammed VI. Vladimir Poutine, arrivé en dernier, a aussi tendu la main à ses homologues français, allemande, et à Donald Trump.

Source: i24 News

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s