Trump devrait décider cette semaine du moment pour dévoiler son plan de paix pour le Moyen-Orient

Note: Mise à jour de cet article

Le président Donald Trump devrait décider cette semaine du moment choisi pour que son administration commence à dévoiler le très attendu plan de paix pour le Moyen-Orient, a rapporté dimanche Channel 10.

Photo ONU/Cia Pak
Le Président américain Donald Trump devant l’Assemblée générale des Nations Unies.

Surnommé « l’accord du siècle » par le président, le plan doit inclure le cadre pour les futures négociations, qui doivent permettre de trouver une solution au conflit israélo-palestinien grâce à un accord final entre Israël et l’Autorité palestinienne.

Selon Channel 10, Donald Trump doit rencontrer les hauts responsables de son administration cette semaine pour convenir d’une date de publication du plan.

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, et l’ambassadeur américain en Israël, David Friedman – récemment arrivé à Washington pour participer à la réunion – figurent parmi les hauts responsables, qui vont s’entretenir avec le président pour planifier le lancement du « l’accord du siècle ».

Le conseiller pour la sécurité nationale, John Bolton, le conseiller principal de la Maison-Blanche, Jared Kushner, et l’envoyé spécial des Etats-Unis pour le Moyen-Orient, Jason Greenblatt, devraient également participer à la réunion.

Fin octobre, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a de nouveau promis de s’opposer à toute proposition de paix au conflit israélo-palestinien qui émanerait du président américain Donald Trump.

Les Palestiniens sont confrontés à « l’étape la plus dangereuse » de leur histoire, a déclaré M. Abbas, faisant référence à une série de mesures controversées prises par M. Trump, notamment la reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre 2017.

Dans une interview rare accordée à CNN, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou avait quant à lui déclaré qu’il examinerait le plan de paix du président américain avec une « ouverture d’esprit » une fois qu’il sera dévoilé.

Lors d’une conférence de presse à New-York en marge de l’Assemblée générale de l’ONU Trump avait affirmé que « si les Israéliens et les Palestiniens veulent un Etat, c’est OK pour moi. S’ils veulent deux Etats, c’est OK pour moi. Je suis un facilitateur ».

Il avait pourtant exprimé plus tôt et pour la première fois sa préférence pour une solution à deux Etats pour mettre fin au conflit israélo-palestinien, promettant de présenter son plan de paix « équilibré » d’ici quatre mois.

Source: i24 News

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s