L’identification avec la croix

Pas de commentaire

Sortons hors du camp pour aller à lui.

S’engager pour Jésus exige que nous nous identifiions à la croix et que nous nous rendions au lieu où il a été crucifié. Cet engagement exclut deux choses: plaire à soi-même et plaire au monde.

«Soyez tous mes imitateurs, frères, et portez les regards sur ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous. Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant. Leur fin sera la perdition; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre.» (Philippiens 3:17–19)

Paul parlait des gens qui se professent simplement chrétiens, ennemis de la croix qui se revendiquent disciples de Christ. Ils se complaisent en eux-mêmes et leurs pensées sont fixées sur les choses de ce monde. Le principe de la croix, la mort à soi-même et aux choses de la chair, n’a pas été appliqué à leur vie. Même dans l’Eglise, beaucoup de gens professent leur allégeance à Christ mais rejettent sa croix. Ils finiront dans la perdition.

En nous identifiant à la croix de Jésus, nous excluons également de plaire à ce monde. Jacques écrit ces paroles solennelles à des gens qui se professent chrétiens: «Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu» (Jacques 4:4). Jacques appelle ces gens «adultères.» Pour faire partie de l’épouse de Christ, l’Eglise, il faut un engagement spirituel, l’épouse doit être exclusive, totalement engagée et dévouée envers Jésus. Si cette dévotion à Jésus est infiltrée par l’amour de ce monde, alors nous sommes des adultères spirituels. Nous ne sommes pas fidèles au fiancé, Jésus-Christ. Etre ami du monde signifie commettre un adultère spirituel.

Merci Seigneur parce que tu m’as appelé à laisser ce monde derrière moi. Je proclame que j’applique ce principe de la croix, la mort à moi-même et aux choses de la chair. Je sortirai du camp pour aller à lui. Amen.

Derek Prince

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s