La marque de la séparation

Sortons hors du camp pour aller à lui.

Dans l’évangile de Jean, Jésus fait cette déclaration:

«Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.» (Jean 15:18–19)

Lorsque le monde nous aime comme si nous étions à lui, c’est un signe presque certain que nous n’appartenons pas à Jésus. Nous devons prêter attention à cet avertissement. Quelle devrait donc être notre attitude à la lumière de cela? Paul l’exprime bien en Galates 6:14: «Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!»

Puissions-nous ne jamais nous glorifier ni prendre appui sur autre chose que sur la croix du Seigneur. Ni sur notre éducation, sur notre religion, ni sur notre dénomination, sur aucune de ces choses. Nous pouvons assurément et uniquement nous glorifier de la croix du Seigneur Jésus-Christ, celle où il a remporté une victoire permanente, et irréversible sur les puissances du mal. Par la croix «le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde.» La croix est la marque de séparation entre le peuple de Dieu et le monde. Lorsque nous acceptons le principe de la croix dans nos vies, nous ne lui appartenons plus. Jésus nous a donné cette merveilleuse promesse de victoire: «Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde» (Jean 16:33).

Nous traverserons des difficultés, mais Jésus a vaincu le monde! A travers lui, nous aussi nous pouvons le vaincre, si nous désirons sortir hors du camp pour aller vers lui, en portant son opprobre.

Merci Seigneur parce que tu m’as appelé à laisser ce monde derrière moi. Je proclame que j’accepte la croix comme une marque de séparation entre le peuple de Dieu et le monde, un monde auquel je n’appartiens plus. Je sortirai du camp pour aller à lui. Amen.

Derek Prince

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s