La louange ferme la bouche au diable

Pas de commentaire

Offrons sans cesse un sacrifice de louange.

La louange est une arme spirituelle que nous pouvons utiliser pour faire taire le diable. Ce fait pourrait être l’un des plus importants de la Bible.

D’un point de vue pratique dans la vie chrétienne, Dieu nous a fourni un moyen de fermer la bouche au diable. Au Psaume 8:2 il est dit: «Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle tu as fondé ta gloire, pour confondre tes adversaires, pour imposer silence à l’ennemi et au vindicatif.» S’adressant à Dieu, le psalmiste parlait d’«adversaires» au pluriel, et de «l’ennemi et du vindicatif» au singulier. «L’ennemi et le vindicatif» n’est autre que le diable lui-même; «les adversaires» sont les esprits mauvais qui sont les instruments de satan contre nous. A cause de satan et de ses esprits mauvais, Dieu a promulgué une force qui nous rendrait capables de les faire taire.

Ce verset a été cité par Jésus lui-même dans l’évangile de Matthieu. Cette citation est une révélation de la pleine signification de ce passage. Dans cette séquence, Jésus se trouve dans le temple guérissant les malades, et les enfants courent autour de lui de-ci, de-là en criant: «Hosanna au Fils de David!» (Matthieu 21:15). Cela dérange les dirigeants religieux, ceux-ci interpellent donc Jésus en disant: «Entends-tu ce qu’ils disent?» Jésus donne ensuite cette révélation: «Oui, leur répondit Jésus. N’avez-vous jamais lu ces paroles: Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle?» Là où le psalmiste dit «tu as fondé ta gloire», Jésus dit: «tu as rendues parfaites les louanges.» Nous pouvons en tirer une conclusion simple et directe. La «gloire fondée» par Dieu pour son peuple est «la louange parfaite.» Dieu nous a rendus capables de faire taire le diable et toutes ses forces mauvaises par la louange parfaite.

En tant qu’«enfants et bébés à la mamelle» si nous louons Dieu vraiment parfaitement, de notre bouche sortira une arme qui fermera la bouche au diable. Et Dieu en sera glorifié.

Merci Seigneur. Je te loue. Je proclame qu’en «perfectionnant ma louange» je fais taire le diable et je glorifie Dieu. J’offrirai sans cesse un sacrifice de louange. Amen.

Derek Prince

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s