Comment observer la dernière éclipse totale de lune de la décennie ?

Pas de commentaire

Ce week-end, levez les yeux au ciel pour observer la dernière éclipse totale de lune avant 2021. 

Une lune rousse plane sur la ville de Kazanlak, en Bulgarie, lors de l’éclipse totale de Lune du 27 juillet 2018.

Dans quelques heures, les observateurs du ciel de l’hémisphère nord seront aux premières loges d’un rare événement cosmique, alors que trois phénomènes lunaires convergeront pour donner naissance à ce que certains appellent une super lune du loup rousse. Si cela sonne comme un opéra rock des années 1970, sachez que c’est en fait un type d’éclipse lunaire totale.

Pendant la totalité de l’éclipse, la pleine lune ne disparaît pas entièrement et prend une teinte rouge-orangée, ce qui lui vaut le surnom de « lune rousse ». Cette éclipse lunaire coïncide avec la lune du loup, le nom traditionnel de la pleine lune de janvier. De plus, la lune du 20 janvier sera exceptionnellement proche de la Terre et nous paraîtra donc légèrement plus grande et plus lumineuse, ce qui en fera une super-lune.

QUE SE PASSE-T-IL DURANT UNE ÉCLIPSE SOLAIRE TOTALE ?

Pendant des milliers d’années, les éclipses lunaires ont suscité autant de peur que de fascination. Mais à partir du moment où la science a su expliquer les mécanismes de ce jeu céleste, les astronomes ont été en mesure de prédire quand il se produirait et où il serait visible.

Lorsqu’une éclipse lunaire a lieu, la Terre projette son ombre sur la Lune. Ce phénomène ne se produit pas à chaque fois que la Lune entreprend son voyage mensuel autour de la Terre, car l’orbite de la Lune est inclinée par rapport à la planète. Conséquence : l’orbite lunaire passe généralement au-dessus ou en-dessous de l’ombre de la Terre.

Les éclipses lunaires totales ne se produisent que pendant la pleine lune et lorsque le Soleil, la Terre et la Lune sont parfaitement alignés. Il faut aussi que l’ombre de la Terre enveloppe totalement le disque lunaire. Le phénomène se produit environ deux fois par an et n’est visible que d’un hémisphère à la fois.

QU’EST-CE QU’UNE SUPER LUNE ?

La dernière éclipse lunaire totale s’est produite le 27 juillet 2018 et était visible depuis l’Afrique et l’Asie. L’éclipse totale qui aura lieu ce week-end sera la première visible depuis l’Amérique du Nord en l’espace de près de trois ans et demi. Il leur faudra ensuite attendre le 26 mai 2021 pour espérer voir une nouvelle Lune rousse.

L’éclipse totale durera près de trois heures et trente minutes, d’abord avec une phase d’éclipse partielle, quand l’ombre de la Terre commencera à grignoter la Lune vers 4h34 (heure de Paris). L’ombre terrestre se dissipera du disque lunaire vers 7h51. L’éclipse totale durera 63 minutes. Le maximum de l’éclipse – quand la lune se teintera des plus profondes couleurs – aura lieu à 6h12 du matin le 21 janvier.

POURQUOI LA LUNE DEVIENT-ELLE ROUGE ?

Au cours d’une éclipse totale, la lumière du Soleil qui traverse l’atmosphère poussiéreuse de la Terre est réfractée vers la partie rouge du spectre tout en étant projetée sur la surface de la Lune. Ainsi, au début de l’éclipse, le disque lunaire est gris foncé, tandis qu’il se pare d’une couleur rouge-orangée lorsque l’éclipse est totale.

Lors d’une éclipse lunaire totale, aussi connue sous le nom de Lune rousse, la Lune se teinte d’une couleur différente selon la quantité de poussière présente dans l’atmosphère terrestre. La couleur de la Lune peut par exemple être plus intense lorsque des volcans en activité crachent d’énormes quantités de cendres dans la stratosphère. Toutefois, il est impossible de savoir à l’avance de quelle couleur sera la Lune lors de l’éclipse.

POURQUOI PARLE-T-ON AUSSI DE LUNE DU LOUP ?

Selon l’almanach Old Farme, les Amérindiens et les premiers colons européens surnommaient la pleine lune la « lune du loup », car les loups de la région se mettaient à hurler. Ils ne réagissaient probablement pas à la lune mais criaient famine durant la pénurie hivernale.

La lune du loup de ce mois-ci est encore plus spéciale car le disque lunaire semblera légèrement plus grand que d’habitude. La lune sera au périgée, son point le plus proche de la Terre, à peine 59 minutes avant le maximum de l’éclipse. Cela fera apparaître le disque lunaire 13 % plus grand et environ 16 % plus lumineux qu’à la normale.

La super-lune de janvier donne également le coup d’envoi à une triade de super-lune en 2019, les prochaines arrivant les 19 février et 21 mars.

POURRAIS-JE VOIR CETTE SUPER LUNE DU LOUP ?

Les observateurs du ciel de tout l’hémisphère nord pourront assister à tout ou partie de l’éclipse lunaire. En Amérique du Nord, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, les spectateurs pourront voir toutes les phases de ce ciel singulier, quand la lune montera haut dans le ciel de l’est. Pendant ce temps-là, les observateurs en Europe de l’ouest et dans une partie de l’Afrique pourront se lever aux aurores du 21 janvier pour observer eux aussi l’éclipser lunaire.

Malheureusement les personnes situées en Asie et en Australie seront du mauvais côté de la planète pour pouvoir assister à ce spectacle cosmique.

Vous pourrez regarder cette éclipse en direct sur ce site, en cliquant ici

Bonne éclipse lunaire !

Source: National Geographic

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s