Jérusalem: les écoles de l’UNRWA fermeront définitivement à la fin de l’année scolaire

Le Conseil israélien de sécurité nationale (CNS) a décidé il y a quelques semaines de fermer définitivement les écoles de l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) dans la partie orientale de Jérusalem, a rapporté samedi soir la chaîne israélienne Hadashot.

Un Palestinien proteste contre la réduction de son aide à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), le 16 mars 2014 à Gaza AFP / Archives

Au mois d’octobre, la municipalité de Jérusalem, sous la direction de l’ancien maire Nir Barkat, avait annoncé dans un communiqué avoir élaboré un « plan détaillé » pour évincer l’UNRWA et remplacer l’agence dans les services qu’elle prodigue à Jérusalem, notamment dans les écoles, les cliniques ou dans la collecte des déchets.

La décision de l’administration américaine de Donald Trump, ces derniers mois, de couper les fonds à l’UNRWA et de remettre en cause son existence même « crée une occasion rare », avait estimé M. Barkat.

« Nous mettons fin au mensonge que constitue le +problème des réfugiés palestiniens+ et aux menées qui visent à instaurer une souveraineté au sein d’une autre souveraineté », avait-il ajouté, les Palestiniens revendiquant la partie Est de la ville pour capitale de l’Etat auquel ils aspirent.

En conséquence, les écoles de l’UNRWA fermeront à Jérusalem à la fin de l’année scolaire à l’été 2019 et seront remplacées par des écoles municipales.

Selon les sources, les préparatifs sont actuellement en cours portant notamment sur la location de nouveaux bâtiments ou, tout au moins, sur des installations temporaires servant d’écoles.

« Je me félicite de la décision du gouvernement israélien d’adopter mon plan visant à supprimer l’UNRWA de Jérusalem », a déclaré l’ancien maire Nir Barkat. « Il est temps de mettre fin au mensonge des réfugiés », a-t-il répété.

« Nous avons déjà commencé à supprimer la présence de l’agence dans le secteur de l’assainissement. Il est temps de la retirer également du système éducatif », a-t-il jugé.

L’ancien maire de la ville sainte a dénoncé à plusieurs reprises le programme enseigné dans les écoles de l’UNRWA incitant à la haine contre Israël et le peuple juif.

En décembre, l’ONU a appelé la communauté internationale à apporter une aide de 350 millions de dollars aux Palestiniens en 2019, affirmant qu’il en fallait davantage mais qu’elle devait être « réaliste » en raison du manque de donateurs.

Source: i24 News

Publicités