« Les efforts de paix doivent commencer immédiatement après les élections israéliennes » (Pompeo)

Pas de commentaire

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a déclaré que les Etats-Unis « travailleront » sur le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens « immédiatement après les élections israéliennes ».

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo s’adresse au Forum économique mondial de Davos, en Suisse, par vidéo
Fabrice COFFRINI (AFP)

S’adressant par vidéoconférence au Forum économique mondial de Davos, M. Pompeo a commenté le plan de paix de l’administration Trump.

« Nous travaillons là-dessus depuis longtemps. M. Jared Kushner a dirigé, avec Jason Greenblatt, l’élaboration de notre plan, » a-t-il affirmé.

« Ce ne sera pas un processus dirigé par les États-Unis. En fin de compte, les Israéliens et les Palestiniens devront parvenir à un accord », a-t-il soutenu.

Selon le secrétaire d’Etat américain, les fondements posés et le travail qui sera fourni après les élections israéliennes créeront des « conditions propices » à un « dialogue constructif. »

« Ce problème préoccupe la région depuis plusieurs décennies et il me semble que nous sommes à un moment où il existe des moyens de résoudre les principales différences et d’encourager ces deux parties à s’unir pour résoudre leurs différends et trouver une solution », a encore précisé le chef de la diplomatie.

Après des prétendues fuites sur le contenu du plan de paix dans la presse, l’envoyé du président américain au Moyen-Orient Jason Greenblatt a appelé la semaine dernière à cesser de véhiculer des spéculations inexactes qui « heurtent les deux parties ».

M. Greenblatt a rappelé que les seules sources fiables concernant le document étaient le président Trump, le conseiller de la Maison Blanche Jared Kushner, l’ambassadeur américain en Israël David Friedman et lui-même.

Début janvier, les médias arabes avaient rapporté que l’ancien ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, aurait révélé à l’Autorité palestinienne les détails du plan de paix américain, une information relayée dans les médias israéliens et nié par l’intéréssé.

Le bureau de Lieberman a cependant nié avoir discuté de ce plan avec les Palestiniens ou même l’avoir vu. « L’ancien ministre de la Défense (…) n’a pas vu le plan et à sa connaissance, les Américains n’ont divulgué les détails du plan à aucun Israélien », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Source: i24 News

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s