L’AP ne participera pas à la conférence sur la « sécurité au Moyen-Orient » à Varsovie

Après avoir été invitée à la conférence sur la « sécurité au Moyen-Orient » organisée par les Etats-Unis qui se tiendra à Varsovie les 13 et 14 février prochains, l’Autorité palestinienne a déclaré vendredi qu’elle n’y participerait pas.

Saeb Erekat, secrétaire général de l’Organisation de la libération de la Palestine (OLP), à Ramallah, le 23 novembre 2015.
Abbas Momani/AFP

Le négociateur en chef palestinien, Saeb Erekat, a annoncé que l’Autorité palestinienne ne se joindrait pas au forum.

« Nous avons demandé à l’Autorité palestinienne d’envoyer des représentants à cet événement », avait pourtant déclaré un responsable américain, soulignant que Jared Kushner, gendre et conseiller principal du président Trump « avait confirmé sa participation ». Il traitera des efforts de l’administration pour faire progresser la paix entre Israéliens et Palestiniens.

Jeudi l’AP avait qualifié ce forum de « complot américain ».

Cette conférence doit réunir des ministres de différents pays pour discuter des questions de sécurité au Moyen-Orient.

Parmi les participants attendus figurent le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo ainsi que Jason Greenblatt, proche conseiller du président Trump.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne présidée par Mahmoud Abbas, a estimé que cette conférence « avait pour objectif d’amener les participants à adopter les points de vue américains en particulier sur la question palestinienne ».

Le communiqué a prévenu que le gouvernement palestinien ignorera toutes les conclusions de cette conférence.

L’administration Trump a reporté à plusieurs reprises la présentation d’un plan de paix entre Israël et les Palestiniens tout en affirmant son intention de le rendre public.

Le président Trump s’est félicité du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem lors de son discours sur l’état de l’Union mardi.

« Les intentions malveillantes de cette administration ont été réaffirmées par le président américain Donald Trump lors de son discours sur l’état de l’Union durant lequel il a souligné la poursuite de sa politique absolument partiale en faveur d’Israël », a ajouté le ministère palestinien dans son communiqué diffusé par l’agence officielle palestinienne Wafa.

Source: i24 News

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s