La Russie annonce qu’elle ne déménagera pas son ambassade à Jérusalem

Pas de commentaire

Bien que Moscou ait reconnu «Jérusalem-Ouest» comme capitale d’Israël en 2017, la Russie n’a pas l’intention de déplacer son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.

L’ambassadeur de Russie en Israël, Anatoly Viktorov, a déclaré à l’agence de presse  TASS  que la Russie ne déménagerait pas son ambassade en Israël à Jérusalem.

Les spéculations concernant un éventuel déménagement de l’ambassade étaient liées principalement à une déclaration de 2017 du ministère russe des Affaires étrangères selon laquelle Moscou «considérait Jérusalem-Ouest comme la capitale d’Israël», en plus de la mission russe en Israël, qui avait décidé l’an dernier de rompre avec la tradition ses festivités annuelles de «fête nationale» à Jérusalem au lieu de Tel Aviv.

À ce jour, un certain nombre de pays ont transféré leurs ambassades à Jérusalem ou se sont montrés intéressés, notamment aux États-Unis, au Guatemala, en Australie, au Brésil et en République tchèque.

Viktorov a qualifié le déménagement d’une ambassade de « hors de l’agenda », ajoutant que « la Russie est attachée au cadre juridique international concernant Jérusalem, y compris aux résolutions correspondantes du Conseil de sécurité des Nations Unies », selon Tass .

L’annonce de Viktorov concernant l’ambassade de Russie intervient alors que les tensions entre les deux pays sur les frappes aériennes israéliennes en Syrie, qui se chiffrent par centaines au cours des deux dernières années seulement, se sont multipliées. Israël a éliminé des dizaines de soldats iraniens et syriens et détruit des infrastructures militaires critiques susceptibles de menacer l’État juif.

La Syrie et l’Iran demeurent tous deux de fervents alliés de la Russie, qui a toujours reconnu le droit d’Israël à se défendre contre l’enracinement de l’armée iranienne en Syrie. Israël a exercé ce droit en attaquant de manière ciblée des positions militaires, des entrepôts d’armes et des convois d’armes en Syrie, dont beaucoup étaient exploités par les forces iraniennes ou des terroristes du Hezbollah.

La Russie a toutefois semblé changer de cap, après que la Syrie eut accidentellement abattu un avion russe en septembre dernier dans le but de contrecarrer une frappe israélienne sur un dépôt d’armes situé à l’extérieur de Latikia et liée aux activités terroristes soutenues par l’Iran.

Quinze soldats russes ont été tués dans l’incident et la Russie a blâmé Israël, malgré un rapport de 40 pages révélant que la Syrie avait abattu l’avion alors qu’il répondait à une frappe aérienne israélienne.

Source: Europe Israël

Publicités

Commenter cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s