Oublie le passé

Le principe de base pour toute victoire sur le péché, c’est de comprendre que Dieu est tendre, plein d’amour et de bonté.

“Ainsi parle l’Éternel : Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, Que le fort ne se glorifie pas de sa force, Que le riche ne se glorifie pas de sa richesse. Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie d’avoir de l’intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Éternel, Qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre” (Jérémie 9:23-24).
Si tu marches avec le Seigneur, peu importe depuis combien de temps, tu as probablement encouragé d’autres personnes en disant que Dieu est miséricordieux et prompt à pardonner. Maintenant, laisse-moi te poser la question : quand tu commet une faute devant le Seigneur, est-ce toujours la même chose ? Ne te retrouves-tu pas en train de lutter contre de terribles sentiments de culpabilité et de honte ?
Tu te demandes peut-être : “n’est-ce pas normal d’expérimenter cela lorsque nous pêchons ?” Effectivement, ces sentiments sont le résultat naturel du péché. Mais en tant qu’enfants de Dieu, nous ne sommes pas censés continuer à penser pendant des jours et des semaines que notre Père est en colère contre nous. A cause de ce que Christ a fait sur la croix, toute culpabilité et condamnation peuvent être enlevées rapidement.
Cela dit, même après nous être repentis, nous ressentons peut-être le besoin de réparer nos erreurs devant Dieu. Comme le Fils Prodigue, nous pouvons être embrassés par le Père, qui place un anneau à notre doigt et une robe sur notre dos. Il nous dit d’oublier le passé et de profiter de la fête qu’Il a préparée pour nous.
Mais, au-dedans de nous, nous protestons : “Je ne suis pas digne ! J’ai péché contre le Seigneur. Je dois Lui montrer que je suis désolé.”
De nombreux chrétiens trouvent cela facile de croire que Dieu a pardonné à Israël ses gros péchés. Nous n’avons pas de difficultés à accepter qu’Il a pardonné à Ninive dans l’Ancien Testament, ou au brigand sur la croix dans le Nouveau Testament. Mais, bizarrement, il est difficile pour nous de saisir que, dès le moment où nous nous tournons vers Lui dans la repentance, il nous accepte rapidement et avec amour, comme si nous n’avions jamais péché.
David Wilkerson
Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s