Confier à Dieu nos lendemains

Le Seigneur est apparu à Abraham et Lui a donné cet ordre incroyable : “Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai” (Genèse 12:1).

Comme c’est surprenant ! Soudain, Dieu a choisi un homme et lui a dit : “Je veux que tu te lèves et que tu partes en laissant tout derrière toi : ta maison, ta famille, même ton pays. Je veux t’envoyer quelque part et Je te montrerai comment y aller au fur et à mesure du chemin.”

Comment Abraham a-t-il réagi à cette parole incroyable du Seigneur ? “C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait” (Hébreux 11:8).

Penses un peu à ce que Dieu demandait à Abraham. Il ne lui a pas montré comment il allait nourrir sa famille, si c’était loin ni quand il arriverait à destination. Il lui a juste dit deux choses, au début : “Vas” et “Je te montrerai le chemin.”

Quel ordre incroyable ! Il disait à Abraham, en substance : “A partir de maintenant, Je veux que tu me donnes tes lendemains. Tu vas vivre ta vie en remettant ton futur entre Mes mains, un jour à la fois. Si tu t’engages à faire cela, Je te bénirai, te guiderai et te conduirai dans un endroit que tu n’as jamais imaginé.”

Dieu veut amener chaque membre du corps de Christ à faire la même chose. En effet, Abraham est ce que les théologiens appellent un “type” de l’homme, quelqu’un qui sert d’exemple pour que nous sachions comment nous devons marcher devant Dieu. Et l’exemple d’Abraham nous montre ce qui est requis de la part de tous ceux qui cherchent à plaire à Dieu.

L’apôtre Paul nous dit que tous ceux qui croient et qui se confient en Christ sont les enfants d’Abraham (“Reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham” (Galates 3:7). En résumé : nous plaisons à Dieu en nous confiant en Lui. As-tu remis tous tes lendemains entre les mains de Dieu, comme Abraham l’a fait ?

David Wilkerson