Le pasteur ne trouve « rien de mal » à organiser des concours de twerks au sein de l’église

Jusqu’où est-il possible d’aller pour atteindre des personnes qui ne connaissent pas Jésus-Christ ? Concernant le pasteur Thaddeus Matthews, originaire de l’État de Memphis, aux États-Unis, il est pratiquement impossible de fixer des limites. En effet, il utilise lui-même des moyens douteux dans son église, comme des gros mots et des danses érotisées.

Matthews a fondé son ministère il y a  seulement trois ans pourtant il est déjà très connu ses polémiques, parmi lesquelles sa capacité à condamner ce qu’il croit être le faux moralisme des chrétiens traditionnels.

A ceux qui n’ont pas apprécié qu’il encourage des femmes à se baisser et bouger leurs fesses dans l’église, il répond :

« Ce message s’adresse à vous tous, hypocrisie et vie hypocrite. Quand vous avez le courage de juger quelqu’un d’autre », a-t-il écrit dans une publication sur Instagram, qui prônait la danse érotique de certaines femmes dans sa vidéo à l’église.

Le pasteur a dit qu’il a parcouru les pages de ces personnes sur Instagram et que ces critiqueurs n’ont rien à lui dire, parce qu’ils ne se comportaient pas différemment de ce qu’il encourage ouvertement dans l’église.

Selon le Christian Post, Matthews soutient que l’utilisation de mots injurieux n’est pas un problème, car de tels mots n’existaient pas au moment où la Bible a été écrite.

« Il y a une différence dans » maudire « et » maudire « comme disent les gens. Les mots que nous utilisons aujourd’hui comme fils de p***m****, n’étaient pas des mots utilisés à l’époque biblique », a-t-il déclaré.

« Je n’ai donc pas de problème à jurer. Et les gens qui me suivent n’ont aucun problème à jurer, et je n’essaie pas de le justifier auprès des fidèles » a-t-il ajouté.

Le plus gros problème impliquant l’église de Thaddeus Matthews, cependant, est l’encouragement sexuel dans ses « cultes ». Il permet des chansons où les femmes exécutent des danses simulant des positions érotiques. Quelque chose qui, selon lui, serait un moyen d’attirer les gens qui vivent « dans la rue ».

« Vous ne pouvez pas nettoyer un poisson tant que vous ne l’attrapez pas, et vous ne pouvez pas attraper un poisson tant que vous n’allez pas où il se trouve. Je cherche à attirer ceux qui traînent dans les rues et qui ont besoin d’entendre un mot de Dieu », écrit le pasteur en répondant à un critique.

Pour le pasteur, les chrétiens ont mal compris 1 Corinthiens 6:12, qui pour lui, fait partie d’un mauvais enseignement.

« C’est de la merde que vous avez appris depuis des années à l’église. Il n’y a rien de mal à ce que vous vous amusiez et profitiez de la vie, et nous nous amusons chaque dimanche soir. »

Source: Gospel + Traduit par: Chrétiens 2000

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.