Pédophilie dans l’Eglise : « Ce sont des gamins en frustration de tendresse » estime ce prêtre

Invité à débattre sur l’affaire Barbarin ce lundi sur LCI, le chroniqueur religieux l’Abbé de la Morandais en a profité pour parler des actes pédophiles au sein de l’Eglise catholique. Et ses propos sur la pédophilie ne passent pas.

L’Abbé de la Morandais était invité pour parler du cardinal Barbarin qui remettait sa lettre de démission au Pape François. Pour rappel, le cardinal a été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’abus sexuels commis par un prêtre. Sa démission n’a pas été acceptée par le Pape François. Le Huffington Post note que ce dernier se laisse le temps de la réflexion et attend que les recours judiciaires soient épuisés.

C’est donc dans ce cadre que l’Abbé de la Morandais avait été invité sur le plateau de LCI. Il a été interviewé sur les questions de la pédophilie dans l’Eglise et les solutions concrètes pour lutter contre ce fléau : « Les évêques ont prétendu mettre des cellules de prévention. Mais comment fait-on de la prévention ? On ne sait pas ! » commence-t-il. « La pédophilie est une énigme psycho-scientifique. Et moi, ça me pose beaucoup de questions ».

Ensuite, Alain de la Morandais a tenu des propos qui ont semblé très mal venus et révélés dans l’émission Quotidien. Ils ont publié sur Twitter un extrait vidéo dans lequel on entend le religieux français déclarer : « On a toujours l’impression que c’est un viol, qu’il y a de la violence. Mais au départ, je ne crois pas. D’après les échos que j’ai eus, les confidences, un enfant cherche spontanément de la tendresse de la part d’un homme ou d’une femme (…) et souvent ce sont des gamins en frustration de tendresse. »

« Il vous embrasse sur la bouche »

Audrey Crespo-Mara, la présentatrice de l’émission Audrey & Co, lui rappelle que « la responsabilité est chez l’adulte« . L’Abbé de la Morandais le reconnait mais continue son explication qui choque fortement les membres du plateau. Et pour cause, il affirme que  » le gamin va chercher de la tendresse« . Il appuie son propos avec cette phrase : « Vous avez tous observé qu’un gamin vient et qu’il vous embrasse sur la bouche« .

Complètement choquée par ces déclarations, l’équipe répond unanimement par la négative. Cette interview a fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. De plus,  » l’Abbé de La Morandais dit être au courant de « crimes » d’un prélat et aurait alerté l’Église qui n’aurait rien fait. » tweete le journaliste David Perrotin. «  Pourquoi n’a-t-il pas prévenu la justice ? ‘Non, c’était des majeurs’  » répond-t-il.

Source: Au Féminin

Publicités

There are 2 comments

  1. 15ansdemafia

    La pédophilie dans l’église est certes un problème mais la pédophilie dans la société civile avec ses réseaux internationaux est encore plus destructeur. Attaquer l’église arrangent bien ceux qui ont fait bien pire que les prêtres. Dans quelques années, nous apprendrons peut-être que des personnalités étaient des criminels.

    J'aime

Répondre à 15ansdemafia Cancel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.