L’islamiste Erdogan menace de mort les Australiens et Néo-Zélandais « hostiles à l’islam »

Prenant la parole lundi lors d’un rassemblement politique, le président turc Recep Tayyip Erdogan a averti que tout Australien ou Néo-Zélandais qui serait hostile à l’islam retournerait chez lui « dans un cercueil » et subirait le même sort que les soldats australiens tués par les forces ottomanes lors de la bataille de Gallipoli, pendant la Première Guerre mondiale.

«Il y a un siècle, vos aïeuls sont repartis à pied ou dans des cercueils. Si votre intention est la même que la leur, nous vous attendons.» a déclaré le président R. Erdogan.

Le Premier ministre australien Scott Morrison, qui a convoqué l’envoyé de la Turquie au sujet de l’incident, a rapidement réprimandé ces propos, les qualifiant « d’ignobles » et « irréfléchis ». « Des propos ont été tenus par le président turc Erdogan que je considère extrêmement offensants pour les Australiens et extrêmement irréfléchis dans l’environnement très sensible dans lequel nous sommes« , a déclaré M. Morrison.

M. Erdogan semblait répondre aux commentaires formulés au sujet de la Turquie dans le « manifeste » de l’Australien Brenton Tarrant, 28 ans, accusé de meurtre dans le cadre de l’attaque terroriste de vendredi dernier à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, qui a fait 50 morts.

« Nous sommes ici depuis mille ans, et nous y serons jusqu’au jour du Jugement dernier. Vous ne pouvez pas faire d’Istanbul une ville de Constantinople « , a encore lancé M. Erdogan.

Source: TV Libertés

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.