Venezuela: les soldats russes débarquent !

Des militaires russes ont été transférés, à bord de deux avions, à Caracas, la capitale du Venezuela. Leur mission: mener des consultations avec leurs homologues vénézuéliens.

L’arrivée des militaires russes au Venezuela fait suite aux informations selon lesquelles les États-Unis seraient sur le point de former des brigades de mort sur le territoire vénézuélien.

Deux avions russes ont atterri, samedi 23 mars, à l’aéroport international de Caracas, capitale du Venezuela, y transportant des militaires russes, selon des informations diffusés par divers médias.

En écho aux informations de presse, l’AFP a écrit qu’un avion aux couleurs de la Russie a stationné samedi, sous la surveillance de la Garde nationale militaire de l’aéroport, sur une piste de l’aéroport international de Caracas, annonçant l’arrivée d’une centaine de militaires russes accompagnés d’un haut gradé.

Plusieurs médias locaux avaient déclaré que 99 militaires russes étaient arrivés à Caracas à bord de deux avions qui ont en outre acheminé 35 tonnes de fret.

Pour sa part, Sputnik russe a annoncé, se référant à une source diplomatique vénézuélienne que des militaires russes sont arrivés à Caracas à bord de deux avions qui ont atterri à l’aéroport international de Maiquetia. Le website d’information russe a affirmé qu’en tête de la délégation se trouvait le général Vassily Tonkoshkurov, chef d’état-major-adjoint de l’armée russe.

L’AFP dit que ni les autorités vénézuéliennes ni l’ambassade de Russie n’ont souhaité commenter les informations.

Or, la source vénézuélienne a précisé au journaliste de Sputnik que les militaires étaient venus participer aux consultations bilatérales avec leurs collègues sud-américains.

À leur arrivée, les Russes ont rencontré le chef de la coopération internationale sur l’intégration du Venezuela, Marianne Mata, le chef de la police S.W.A.T du pays, Edgar Colin Reyes, ainsi que les représentants de l’ambassade russe à Caracas, a-t-il été indiqué.

La même source diplomatique a souligné à Sputnik qu’il n’y avait rien de «mystérieux» à cette visite, car entre la Russie et le Venezuela, il existait plusieurs accords signés auparavant en attente de réalisation : «La Russie a plusieurs accords qui sont en phase d’exécution, y compris des accords sur la coopération technico-militaire».

Source: Pars Today