Israël annonce l’ouverture d’une mission diplomatique brésilienne à Jérusalem

Netanyahou a accueilli le président brésilien Jair Bolsonaro à son arrivée à l’aéroport Ben Gurion.

Photo des drapeaux israélien et brésilien devant l’ambassade du Brésil à Tel-Aviv, prise le 28 octobre 2018

Le ministre israélien par intérim des Affaires étrangères, Israël Katz, a annoncé dimanche l’ouverture d’un « bureau diplomatique » du Brésil à Jérusalem, alors que le président brésilien Jair Bolsonaro a entamé dans la matinée une visite officielle dans l’Etat hébreu.

« Obrigado pour l’ouverture d’un bureau diplomatique à Jérusalem! », a déclaré Katz dans un message posté sur Twitter, accompagné d’une photo où on le voit serrer la main de son homologue brésilien, Ernesto Araújo.

Katz n’a pas donné de détail supplémentaire concernant les attributions et les responsabilités de ce bureau.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a accueilli dimanche matin le président Bolsonaro à sa descente d’avion à l’aéroport de Tel Aviv Ben Gurion.

Netanyahou a été l’un des rares dirigeants de premier plan à avoir fait le déplacement à Brasilia début janvier pour l’investiture du président brésilien. Le dirigeant israélien avait alors salué une « nouvelle fraternité » entre les deux pays.

« Nous écrivons l’histoire ensemble », a déclaré dimanche le Premier ministre israélien. « Nous avons ouvert une nouvelle ère dans les relations entre nos deux pays », a-t-il ajouté.

M. Bolsonaro a lui affirmé que son gouvernement « était fermement résolu à renforcer le partenariat entre le Brésil et Israël ».

« La coopération dans les domaines de la sécurité et de la défense est d’un grand intérêt pour le Brésil », a poursuivi le président.

En transférant l’ambassade brésilienne, Jair Bolsonaro marcherait dans les pas de Donald Trump qui a déplacé l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem en mai dernier.

Le président brésilien cherche à flatter son électorat évangélique, très attaché à Israël et qui a fortement contribué à sa victoire lors du scrutin d’octobre. 

Il a toutefois tempéré ses ardeurs depuis, son autre soutien de poids, le lobby de l’agro-négoce, craignant des représailles de pays arabes, car le Brésil est le premier exportateur au monde de viande halal. 

Jair Bolsonaro s’est donc pour l’instant abstenu de donner un calendrier précis. « Donald Trump a pris neuf mois pour décider, pour donner son dernier mot au sujet du transfert de l’ambassade » américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, a-t-il souligné jeudi lors d’une cérémonie militaire à Brasilia.

Le lendemain, M. Bolsonaro a prévu de se rendre en compagnie du Premier ministre israélien au Mur des Lamentations à Jérusalem.

Source: i24 News

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s