Es-tu confus à propos de la prière ?

“De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables”.

Romains 8:26

Le Saint-Esprit est venu pour nous conduire dans notre vie de prière.

Nous pouvons être dans la confusion à propos de la prière, ce qui la rend compliquée à nos yeux. Il y a de multiples théories qui apportent cette confusion et soulèvent tout un tas de questions : “A quel moment la prière devient-elle de l’intercession ? L’intercession est-elle mesurée par notre ferveur, l’intensité de notre voix ou le temps passé à genoux ? Comment savoir si je prie en accord avec la volonté de Dieu ? Est-ce que les prières mentales comptent ? Pour quoi exactement dois-je prier ?”

Une telle confusion peut être difficile à dépasser et peut même empêcher les gens de prier. Pourtant, il n’y a jamais eu d’époque où les prières du peuple de Dieu étaient davantage nécessaires. Même à son époque, Paul a dit de la Terre : “la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement” (Romains 8:22). Des rapports de dévastation et de catastrophes imminentes nous assaillent de toutes parts. De tels rapports submergent les gens dans le monde entier. Les chrétiens ne sont pas dispensés du stress qu’apporte ce qui se passe dans notre monde.

Alors que les événements empirent partout, conspirant pour dérober aux gens la paix, les sociétés cherchent partout une source de réconfort. Mais ils ne la trouvent pas dans la psychothérapie, dans des religions mortes, dans les bonnes oeuvres ni même dans la charité. Notre seule ressource dans de tels moments, c’est la prière de la foi.

Voilà quelques façons dont le Saint-Esprit joue puissamment un rôle dans nos prières :

  • C’est dans la prière que le Saint-Esprit manifeste la présence de Christ en nous.
  • C’est dans la prière que l’Esprit cèle les promesses de Dieu dans notre cœur.
  • C’est dans la prière que le Consolateur nous parle d’espérance.
  • C’est dans la prière que l’Esprit relâche Ses fleuves de réconfort, de paix et de repos dans notre âme.

Fais cette prière : “Saint-Esprit, garde moi dans une communion intime avec Jésus. Ne me laisse pas négliger le temps que je dois passer seul avec Celui que mon cœur aime. Garde moi à genoux, alors je connaîtrai Ton réconfort.”

David Wilkerson

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.