Bleu Blanc en tête devant le Likoud de Benyamin Netanyahou (premières estimations i24NEWS)

La liste centriste Bleu Blanc menée par Benny Gantz arrive en tête devant le Likoud de Benyamin Netanyahou, selon les premières estimations de l’institut de sondage Sarid pour i24NEWS. 

D’après ces premières données, Bleu Blanc obtient 33 sièges sur 120 à la Knesset (Parlement israélien), soit six de plus que le Likoud, qui n’en décroche que 27.

Troisième force politique, le Parti travailliste comptabilise 8 sièges selon des résultats partiels, suivi de près par la Nouvelle droite, l’Union des partis de droite, la liste ultra-orthodoxe Judaïsme de la Torah et la formation de partis arabes Hadash-Taal qui obtiennent chacune 7 sièges.

Koulanou (centre-droit) arrive juste derrière avec six sièges.

Le parti d’extrême-gauche Meretz et le parti orthodoxe Shas comptabilise 5 places.

Résultats partiels IsraElections2019

Le parti Zehout franchit pour sa part tout juste le seuil d’éligibilité avec seulement 4 sièges, tout comme la liste arabe Raam-Balad.

Les partis Israel Beteinou d’Avigdor Lieberman et celui d’une ancienne députée de sa liste, Orly Levy-Abekassis à la tête de Gesher sont exclus du prochain Parlement, d’après nos estimations.

Après les résultats officiels définitifs, que la commission électorale devra annoncer avant le 17 avril, le président israélien Reuven Rivlin engagera des consultations avec les listes élues pour désigner un Premier ministre.

Résultats partiels IsraElections2019

Pour l’heure, seul Moshe Feiglin, à la tête du parti Zehout ne s’est pas encore prononcé sur ses recommandations et au vu des résultats partiels, son choix pourrait être capital, donnant l’avantage au bloc de droite ou à celui de gauche.

Si M. Feiglin décidait de se ranger aux côté de M. Netanyahou, le bloc de droite (Likoud + l’Union des partis de droite [Foyer juif et Pouvoir juif] + la Nouvelle droite + Koulanou + Zehout), auquel se joignent les partis religieux (Judaïsme de la Torah et Shas) obtiendrait 63 mandats face au bloc centre-gauche (Bleu Blanc + Parti travailliste + Meretz), et les partis arabes Hadash-Taal et Raam-Balad qui en réunirait 57.

Si M. Feiglin décidait au contraire de se rallier à Benny Gantz, le bloc de droite n’obtiendrait alors que 59 mandats contre le bloc centre-gauche qui en réunirait 61, la plus courte majorité autorisée au Parlement israélien, celle avec laquelle Benyamin Netanyhou avait lui-même formé son dernier gouvernement en 2015.

Sondage effectué par l’institut Sarid sur un échantillon de 3.736 personnes, avec une marge d’erreur de 1,8%.

Source: i24 News

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.