Le plan de paix de Trump sera dévoilé à la mi-juin en fonction des résultats des élections israéliennes

« J’espère que nous n’aurons pas à dire non », a déclaré Netanyahou.

Le plan de paix israélo-palestinien élaboré par le gouvernement Trump pourrait être prêt d’ici à la mi-juin, a annoncé lundi soir un reportage de la télévision israélienne, malgré les espoirs qu’il soit publié peu après après les élections israéliennes.

La date exacte du dévoilement du plan n’a pas encore été fixée et dépendra de plusieurs facteurs, le plus important étant le résultat des élections, a rapporté la chaîne israélienne Channel 13 citant des sources à la Maison Blanche.

Benny Gantz, chef du parti Bleu et Blanc et rival du Premier ministre Benyamin Netanyahou, a déclaré lundi que, s’il renversait le premier ministre actuel, le gouvernement Trump retarderait probablement la publication du plan jusqu’à la formation d’un gouvernement.

« Je m’attends à ce que l’administration américaine retarde ses projets jusqu’à ce que je puisse former un gouvernement », a déclaré Gantz à Walla!. « Après cela, nous pourrons nous asseoir et discuter du plan de manière organisée et ordonnée », a-t-il ajouté. 

Dans une interview exclusive accordée à i24NEWS et Israël Hayom, Netanyahou a déclaré qu’il pensait que le plan de paix tant attendu du président Donald Trump « inclura tout ce que nous souhaitons ». 

« Nous devons donner une chance au président Trump, je ne sais pas ce qui sera présenté, mais je crois qu’il respectera ce que j’ai suggéré », a déclaré Netanyahou. « Je suppose que venant d’un ami, ils prendront en compte l’essentiel de ce que je viens de dire ». 

Trump a précédemment déclaré que les deux parties devraient faire des concessions dans tout règlement final et que le gouvernement israélien « paierait un prix plus élevé » en échange de la reconnaissance de Jérusalem et du transfert de l’ambassade américaine.

« J’espère que nous n’aurons pas à dire non », a ajouté Netanyahou.

Le Premier ministre, qui mène actuellement une bataille acharnée pour sa réélection, a réitéré son vœu d’étendre la souveraineté d’Israël aux implantations de Cisjordanie s’il remportait un autre mandat, tout en précisant qu’il n’avait nullement l’intention d’annexer l’ensemble de la Cisjordanie. 

Les Palestiniens ont rejeté toutes les démarches de l’administration Trump depuis que le président américain a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre 2017. 

Malgré des informations selon lesquelles le plan était finalisé, les responsables américains impliqués, notamment le gendre de Trump, Jared Kushner, sont restés muets au sujet des détails de « Deal du siècle »

Source: i24 News

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.