Juste à temps pour Pâques, le Vatican déploie une autre idole à Rome pour que les fidèles catholiques l’adorent à genoux

Pendant deux mois, jusqu’à la Pentecôte, les pèlerins pourront monter à genoux l’escalier de marbre nu – depuis 1723, ils étaient enfermés dans du bois de noyer pour se protéger – et avant la cérémonie d’inauguration de jeudi, les restaurateurs du Musée du Vatican ont décrit comment il était touchant de découvrir les escaliers originaux, qui contiennent trois petites croix en bronze noyées dans le marbre et des traces de sang qui sont censées avoir été versées par Jésus.

Après plus d’un an de restauration, les 28 marches qui composent la « Scala Sancta », ou escalier sacré, du sanctuaire pontifical de Rome ont été dévoilées jeudi, juste à temps pour les milliers de personnes qui afflueront à Rome et au Vatican pour Pâques.

La prostituée romaine aime détourner les yeux de ses disciples de Jésus-Christ et les fixer sur les idoles et les reliques, c’est le modus operandi de l’Église catholique. Pourquoi font-ils cela ? Parce qu’ils doivent être fidèles à leurs racines païennes babyloniennes. L’empire romain, alors qu’il était un royaume politique, possédait un éventail apparemment infini de statues, de reliques et d’autres « aides au culte » pour le peuple romain. L’empire romain actuel, connu sous le nom d’État de la Cité du Vatican, poursuit avec bonheur cette longue tradition. Et comme la plupart des  » traditions  » catholiques romaines, les  » escaliers sacrés  » ne sont que le fruit de l’imagination toujours active du Vatican.

La bible ne mentionne rien au sujet d’un ‘escalier’ se trouvant dans un ‘palais’ appartenant à Ponce Pilate, mais la bible met Pilate et Hérode ensemble dans le même endroit en même temps. Il est donc fort probable que Pilate ait jugé Jésus au palais d’Hérode, qui a été découvert lors de fouilles archéologiques à Jérusalem en 1999. Ces faux’escaliers saints’ à Rome ne sont qu’une autre tentative pour vous faire croire que Rome est la terre sainte au lieu de Jérusalem où Dieu a placé Son Nom. N’y crois pas une seconde. Rome a toujours été l’ennemie de la Bible, l’assassin de tous les chrétiens au premier siècle de notre ère.

Donc si vous voulez aller à Rome et voir la magnifique architecture du Vatican romain, n’hésitez pas à le faire. Elle compte parmi les plus belles du monde. Mais rien au Vatican n’a rien à voir avec la Bible, à moins que vous ne vouliez compter Apocalypse 17 et 18.

L’escalier sacré, qui aurait été monté par Jésus avant la crucifixion, dévoilé à Rome
DE L’ACTUALITE ABC : On croyait que les marches faisaient partie du palais de Ponce Pilate à Jérusalem et sont les mêmes marches que celles que Jésus a gravies avant d’être jugé par le gouverneur romain et condamné à la crucifixion.

On pense que la mère de l’empereur Constantin, Sainte-Hélène, a apporté les marches de Jérusalem à Rome au IVe siècle, lorsque le christianisme est devenu la principale religion de l’Empire romain. Ils sont maintenant logés dans un bâtiment qui contient une partie de l’ancien palais papal du Latran, en face de la basilique Saint-Jean-de-Latran à Rome.

Depuis le Moyen Âge, lorsque les pèlerins ont commencé à affluer en masse à Rome pour prier dans les églises et vénérer les reliques, des millions de fidèles ont fait l’ascension pénitentielle traditionnelle en montant les escaliers à genoux pour prier et méditer sur la passion du Christ.

Les escaliers n’avaient pas été vus sans leur protection en bois depuis près de 300 ans. « Les fresques récemment restaurées aident les fidèles à se connecter avec l’histoire sainte « , a dit le Père Francesco Guerra.

Pendant deux mois, jusqu’à la Pentecôte, les pèlerins pourront monter à genoux l’escalier de marbre nu – depuis 1723, ils étaient enfermés dans du bois de noyer pour se protéger.

Avant la cérémonie d’inauguration de jeudi, les restaurateurs du Musée du Vatican ont décrit à quel point il était émouvant de découvrir les escaliers d’origine, qui contiennent trois petites croix de bronze incrustées dans le marbre et des taches que l’on croit tachées par le sang de Jésus.

Les restaurateurs ont également trouvé de grands sillons le long de chaque marche, qu’ils ont déduit être causés par les orteils des chaussures des pèlerins alors qu’ils s’agenouillaient et se relevaient pour passer à l’étape suivante au cours des siècles.

En plus des couches de poussière et de saleté, des piles de billets, de photos, de pièces de monnaie et d’offrandes votives ont été découvertes depuis le dernier nettoyage de l’escalier dans les années 1950. Les pèlerins les avaient enfoncés sous le boîtier en bois pendant qu’ils s’agenouillaient.

La restauration de l’ensemble du sanctuaire, et pas seulement des escaliers, a commencé il y a six ans et devrait être achevée d’ici l’été 2020. Plus de 18 000 pieds carrés de fresques miteuses qui décorent les escaliers et les chapelles de l’édifice ont été soigneusement nettoyées de la saleté pour les révéler dans leur splendeur originale. Les restaurateurs ont découvert des histoires de dévotion dans les graffitis anciens qu’ils ont trouvés sur les fresques, comme l’esclave venu rendre grâce d’avoir été libéré de son maître turc.

Après que le cardinal italien Angelo De Donatis, vicaire général de Rome, eut béni les marches nouvellement dévoilées, une foule de fidèles s’est mise à genoux et a embrassé la première marche. D’autres ont reçu des couvre-chaussures en plastique pour protéger le marbre et être les premiers à commencer l’ascension à genoux. LIRE PLUS

Le palais d’Hérode est l’endroit où Jésus a été jugé

Source: NTEB

Traduit par: SENTINELLE SAPS

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s