La victoire de Netanyahu et l’exclusion de HaYamin HaHadash confirmés

Après une journée de contrôle des décomptes, le Likud l’emporte 36 à 35 sur Kakhol Lavan. YaHadout HaTorah perd un siège et une coalition de majorité de Netanyahu se confirme.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu salue ses sympathisants après la clôture du scrutin des élections générales israéliennes à Tel Aviv, Israël, le mercredi 10 avril 2019. (AP Photo/Ariel Schalit)

C’est bien le Premier ministre Benjamin Netanyahu qui a été confirmé de manière définitive comme le grand vainqueur des élections générales israéliennes dans la soirée de jeudi, quand la commission centrale électorale a publié les résultats complets du scrutin de mardi après 60 heures de contrôle.

Ce retard a été causé par de nouveaux contrôles et par la vérification des suffrages des soldats, des diplomates et autres votes par correspondance qui ont mené à des ajustements des résultats qui avaient été émis mercredi matin. En divulguant ce bilan final, la Cour suprême qui supervise les élections a précisé qu’ils n’étaient pas officiels et s’est réservée le droit de les amender avant qu’ils ne soient officiellement remis au président, le 17 avril.

Alors que tous les votes ont été comptés, contrôlés et revérifiés, le parti du Likud de Netanyahu devance son rival Kakhol lavan avec 26,45 % des voix, remportant 36 sièges dans la Knesset de 120 membres, un siège de plus que ce qui avait été initialement anticipé. La formation ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah, pour sa part, perd un fauteuil, passant de huit à sept. Kakhol lavan de Benny Gantz en occupera 35 avec 26,11 % des suffrages.

Kakhol lavan a officiellement reconnu sa défaite mercredi.

Résultats définitifs des élections nationales 2019, le 12 avril 2019.

Le bloc du Likud et de ses alliés ultra-orthodoxes et de droite comptent pour leur part un total de 65 sièges contre 55 pour le centre, les partis de gauche et arabes, donnant à Netanyahu le feu vert pour former sa majorité de coalition.

Répartition définitive des blocs à l’issue des élections 2019

Les résultats ont également confirmé que Naftali Bennett et Ayelet Shaked au sein de leur formation HaYamin HaHadash, nouvellemetn créée, ne sont pas parvenus à rassembler suffisamment de soutien pour entrer à la Knesset avec un résultat de 3,22 % des votes, le seuil électoral minimum permettant une représentation au parlement s’élevant à 3,25 %. HaYamin HaHadash avait placé ses espoirs sur les suffrages des soldats pour gagner au moins quatre sièges, et des sources ont révélé que la formation s’était tournée vers la Cour suprême, jeudi, lorsqu’il s’est avéré que le parti avait échoué.

A droite de l’échiquier politique, le parti ultra-orthodoxe Shas d’Aryeh Deri est devenu la troisième plus importante faction au parlement avec huit sièges. Yahadout HaTorah en a sept, l’Union des partis de droite cinq à égalité avec Yisrael Beytenu, et Koulanou quatre.

De l’autre côté du spectre, le parti arabe Hadash Taal a gagné six sièges, l’échec historique des travaillistes se confirme avec seulement six sièges, le Meretz en a remporté quatre, tout comme le deuxième parti arabe Raam-Balad.

Les 36 fauteuils du Likud sont son meilleur résultat depuis le scrutin de 2003 (il avait gagné cette année-là 38 sièges sous Ariel Sharon) et c’est son meilleur score sous Netanyahu.

Les résultats finaux de l’élection nationale 2019 sur le site de la commission électorale centrale montrant HaYamin HaHadash, en jaune, sous le seuil de représentation nécessaire de 3,25% permettant l’entrée à la Knesset, le 11 avril 2019 (Crédit : Commission centrale électorale)

Le décompte des votes a été marqué par la controverse.

Le site internet de la commission centrale électorale avait établi jeudi matin – de manière erronée – que HaYamin HaHadash avait franchi le seuil électoral avant que ses responsables ne se rétractent. Ce chiffre inexact est resté sur le site toute la journée avant d’être finalement supprimé peu avant la révélation des résultats définitifs, à minuit.

Capture d’écran du site de la commission centrale électorale montrant le parti HaYamin HaHadash avec 3,26% des votes jeudi vers midi, le 11 avril 2018 (Capture d’écran)

Yahadout HaTorah et HaYamin HaHadash ont demandé un report dans la publication des résultats électoraux. HaYamin HaHadash a déclaré que la formation avait reçu plus de 1 000 plaintes portant sur des irrégularités dans les bureaux de vote tandis que Yahadout HaTorah a expliqué que des erreurs avaient été enregistrées dans cinq bureaux installés dans des secteurs ultra-orthodoxes.

De plus, le Meretz a accusé Yahadout HaTorah d’avoir interféré dans le décompte, jeudi, pour tenter de s’adjuger un siège supplémentaire. Il n’a manqué au Meretz, selon le bilan des votes présenté dimanche, que quelques centaines de votes pour remporter un cinquième siège.

Parmi les autres cafouillages sur le site officiel, des taux de participation de plus de 100 % dans certains secteurs.

Le magistrat Hanan Melcer, chef de la commission centrale électorale, a reconnu que des données erronées avaient été enregistrées sur les ordinateurs de la commission, menant à des différences entre les résultats officiels et ceux publiés sur le site.

Annonçant les résultats finaux, Melcer a néanmoins précisé qu’ils sont encore susceptibles d’être modifiés avant d’être soumis, le 17 avril, au président Reuven Rivlin.

« Nous nous réservons le droit », a-t-il écrit dans une lettre adressée aux représentants des listes s’étant présentées aux élections, « d’examiner les résultats en utilisant les moyens supplémentaires mis à la disposition de la commission… de manière à ce qu’ils puissent être soumis à des changements et à des ajustements ».

Melcer a expliqué qu’il avait rejeté un appel déposé à la dernière minute par HaYamin HaHadash et Yahadout HaTorah concernant la suspension provisoire de la publication des résultats, en partie parce qu’ils ne sont pas pleinement officiels jusqu’à leur soumission au président et, en conséquence, susceptibles par principe de changer.

Il a noté que 4 335 320 Israéliens se sont rendus aux urnes sur les 6 335 387 inscrits sur les listes électorales (un taux de participation qui s’élève dont à 68,4 %) et que 30 756 votes ont été disqualifiés.

S’exprimant devant les journalistes à la Knesset, Melcer a souligné qu’il n’y avait eu « aucune faute ou problème » pour faire le bilan du scrutin.

Il a également minimisé les problèmes informatiques survenus lors d’une conférence de presse. Il a expliqué que les erreurs, sur le site, avaient résulté d’un problème de logiciel qui avait empêché la publication du bilan des votes en temps réel, et il a souligné que les données erronées présentées n’étaient pas le résultat d’une cyberattaque (Avant le scrutin, les services de sécurité du Shin Bet avaient averti qu’une puissance étrangère pourrait tenter d’interférer dans les élections).

Dans un communiqué, la commission a dit que « trois bugs sont survenus lors du transfert des données. Le problème, ce n’est pas le décompte mais l’entrée des chiffres dans le système. Certains chiffres ont été enregistrés par le système et d’autres non ».

Jeudi soir, HaYamin HaHadash a émis un communiqué citant Melcer, établissant que « les résultats tels qu’ils ont été publiés ne sont pas définitifs ».

« Nous pourrions attendre des médias qu’ils se montrent un petit peu plus rigoureux dans leurs informations », a noté le parti. « Comme nous l’avons dit, nous n’abandonnons pas… Nous accepterons la décision des électeurs mais nous ne prendrons pas de repos avant de déterminer quelle a été véritablement leur décision ».

Yahadout HaTorah a expliqué qu’il ferait appel des résultats.

Source: Times of Israël

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.