« Le plan de paix américain est voué à l’échec à 99% » (ex-ambassadeur français aux Etats-Unis)

« Jared Kushner ne connaît pas l’histoire du conflit israélo-palestinien »

Gérard Araud, l’ambassadeur français sortant aux Etats-Unis a déclaré vendredi dans une interview au magazine Atlantic que le plan de paix américain de Donald Trump était « très proche de ce que voulaient les Israéliens, mais voué à l’échec à 99%. »

« N’oubliez jamais le 1 %. Trump a sûrement donné un coup de pouce à Israël, il bénéficie là-bas d’une grande popularité », a souligné Araud, qui a pris sa retraite vendredi.

Il a par ailleurs estimé que le gendre et conseiller de Donald Trump, Jared Kushner, qui a mis au point le tant attendu plan de paix,  » ne connaissait pas l’histoire du conflit israélo-palestinien », ajoutant que Trump était encore plus populaire encore que Netanyahou en Israël et que les Israéliens lui accordent leur confiance. »

« Les Palestiniens pourraient considérer que c’est leur dernière chance d’obtenir une souveraineté limitée et Kushner va investir de l’argent pour les Palestiniens. N’oubliez pas que les Arabes sont derrière les Américains, »a-t-il précisé.

Gérard Araud, 66 ans, est connu pour avoir été un ambassadeur sans langue de bois. Il a notamment comparé Donald Trump à Louis XIV, le qualifiant de « vieux roi un peu capricieux, imprévisible et mal informé qui veut malgré tout prendre toutes les décisions ».

Par ailleurs, l’émissaire américain pour le Moyen-Orient, Jason Greenblatt, avait mis en garde Israël et les Palestiniens contre le rejet du plan de paix préparé, entre autres, par ses soins, ainsi que l’utilisation du terme « solution à deux États » dans une interview diffusée vendredi par la chaîne Sky News Arabia.

Il a ajouté que les deux parties devaient être prêtes à des négociations directes, chacune devant faire des concessions, et que le plan contenant des éléments qui devraient satisfaire les Israéliens et les Palestiniens, et d’autres qui devraient fatalement les mécontenter.

Ces derniers jours, des rumeurs ont circulé sur les réseaux sociaux soutenant que, dans le cadre de l’accord, l’Égypte abandonnerait une partie du nord du Sinaï, située à la frontière de la bande de Gaza, pour créer le « nouvel État », ce que Greenblatt s’est empressé de démentir.

Le conseiller principal et gendre de Trump, Jared Kushner, a quant à lui déclaré mercredi que le plan ne sera dévoilé que début juin, après la prestation de serment du nouveau gouvernement israélien et la fin du ramadan, qui se terminera le 5 juin.

Source: i24 News