L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Égypte font pressions sur les dirigeants palestiniens pour qu’ils acceptent le plan de paix de Trump

Selon des reportages de médias arabes, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Égypte exercent de fortes pressions sur les dirigeants de l’Autorité palestinienne pour qu’ils ne résistent pas à «l’accord du siècle» de Trump.

Selon un rapport publié sur le site Internet Alkhaleej Onlin e, un membre du comité central du Fatah a révélé le 20 avril que de fortes pressions arabes étaient exercées sur les dirigeants de l’Autorité palestinienne concernant le plan de paix du président américain Donald Trump, le soi-disant « accord ». du siècle « – que la Maison Blanche devrait se dévoiler en juin. Le responsable a déclaré que l’Arabie saoudite dirigeait la campagne, selon le rapport.

La source aurait déclaré: « Certains pays arabes, dont l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Égypte, manifestent un grand intérêt pour l’accord américain et emploient tous les moyens disponibles, y compris les pressions politiques et financières, pour que les Palestiniens acceptent le plan, malgré les risques qu’il comporte pour la cause palestinienne. « 

La source a ajouté que la position des pays arabes sur cet accord jette une lumière décevante sur tout leur soutien précédent à la cause palestinienne. Il a souligné que les dirigeants de l’Autorité palestinienne ne céderaient jamais à la pression, que ce soit des États arabes, des États-Unis ou d’Israël.

Il convient de noter qu’Alkhaleej Online , qui appartient au Qatar, est hostile à l’Arabie saoudite compte tenu des tensions entre Doha et Riyad.

Source Israël Hayom – Traduction Europe Israël News

Publicités