Maroc : premières élections communautaires pour les Juifs depuis 50 ans

Le roi Mohammed VI a demandé au ministre de l’Intérieur de faciliter le vote qui n’avait pas été organisé depuis 1969, suite à un climat hostile après la guerre des Six jours.

Des Juifs marocains et des touristes juifs israéliens pendant la fête de Simchat Torah à la synagogue de Marrakech, le 12 octobre 2017. (Crédit : Fadel Senna/AFP)

Les Juifs marocains vont organiser des élections internes pour la première fois depuis un demi-siècle afin de désigner leurs représentants communautaires.

La roi Mohammed VI a donné pour instruction au ministère de l’Intérieur de faciliter le scrutin, a rapporté vendredi le site d’information le360.

Les dernières élections de ce type avaient eu lieu en 1969 dans un contexte de fortes hostilités envers les Juifs du Maroc suite à la victoire remportée en 1967 par Israël dans la guerre des Six jours.

Ce climat avait entraîné l’émigration de la dernière grande vague de départ des Juifs du pays qui, dans le passé, accueillait 270 000 membres de la communauté. Ils sont aujourd’hui environ 3 000.

Le roi Mohammed VI, à droite, salue la foule depuis sa voiture lors de l’arrivée du pape Français dans la papamobile lors de l’arrivée du souverain pontife au Maroc, le 30 mars 2019. (Crédit : Alberto Pizzoli/AFP)

La présence juive au Maroc remonte à il y a plus de 2 000 ans, mais un grand nombre d’entre eux ont été contraints de fuir – ou ont été expulsés – des pays arabes après la création de l’Etat d’Israël. Des émeutes violentes avaient alors entraîné la mort de nombreux Juifs. D’autres avaient été blessés.

Au début du mois, la fondation nationale des musées du Maroc a annoncé la prochaine ouverture d’un musée juif dans la ville de Fès.

Source: Times of Israël