Notre Dame de Paris: Pour « refléter la diversité de la France » selon la volonté d’Emmanuel Macron, des architectes voudraient la reconstruire avec un minaret islamique

MISE A JOUR le 28 avril 2019 à 7h00: On m’a averti d’une possible intox, cependant l’article est bel et bien juste et l’information est vérifiée. Mais peut-être que le titre original était trompeur pour vous (je n’ai fais que traduire) c’est pour cela que je l’ai corrigé afin de ne pas avoir de malentendu.

SENTINELLE SAPS

Le président français Emmanuel Macron estime que la cathédrale catholique romaine Notre-Dame doit être reconstruite dans le respect de la diversité ; l’architecte propose d’inclure un minaret islamique.

Au fil des jours, il apparaît de plus en plus que l’incendie spectaculaire qui a englouti la cathédrale catholique romaine Notre-Dame de Paris a été allumé intentionnellement. Le Président Emmanuel Macron recommande maintenant que la structure soit reconstruite avec des minarets islamiques pour  » refléter la diversité  » de la France. C’est un peu fou, non ? Eh bien, non. C’est tout à fait logique.

« Et les rois de la terre, qui se sont livrés à l’impudicité et ont vécu avec elle, la pleureront et se lamenteront sur elle, quand ils verront la fumée de son feu, se tenant à distance par crainte de son tourment, disant : Hélas, hélas, cette grande ville Babylone, cette puissante ville ! car en une heure est venue ton jugement.

Apocalypse 18:9,10 (KJV)

Il est parfaitement logique. Pour comprendre, il faut faire un petit retour en arrière, en février de cette année, lorsque nous avons vu le pape catholique romain François se rendre à Abu Dhabi, où il a rencontré le leader de l’Islam sunnite, Cheikh Ahmed al-Tayeb.

Qu’est-ce qu’il a fait là-bas ? Eh bien, après que le pape François ait embrassé Cheikh Ahmed al-Tayeb sur la bouche, les deux hommes ont signé une déclaration historique de fraternité, appelant à la paix entre les nations, les religions et les races, devant une audience mondiale de chefs religieux du Christianisme, de l’Islam, du Judaïsme et d’autres religions.

« Le plan du salut inclut aussi ceux qui reconnaissent le Créateur, en premier lieu les musulmans, qui professent tenir la foi d’Abraham et qui, avec nous, adorent l’unique Dieu miséricordieux, juge de l’humanité au dernier jour » du Catéchisme de l’Église catholique 841

Presque 7 semaines jour pour jour après la signature par le Pape François d’une alliance avec l’un des principaux dirigeants de l’Islam, l’un des plus grands symboles du catholicisme romain dans le monde brûle soudainement. Aujourd’hui, il sera reconstruit pour célébrer la religion du pape, la religion d’un seul monde de Chrislam, en y ajoutant des minarets musulmans pour montrer qu’elle a été conquise.

L’incendie de Notre-Dame était le symbole de l’incandescence constante de la culture française, alors que les dirigeants mondialistes du pays continuent de s’incliner devant tout ce que le multiculturalisme a à offrir.

La France a signalé  » plus de 78 000 personnes  » comme des menaces djihadistes en 2017 ; trois églises par jour y sont attaquées ; l’antisémitisme est si répandu (et violent) en France qu’il a incité le président de la Confédération des Juifs de France à conclure que  » dans quelques décennies, il n’y aura plus de juif en France « .

Mais aucun de ces faits n’a troublé le mondialiste Emmanuel Macron (et sa société), dont l’objectif est de faire en sorte que chacun se sente bien accueilli en France, quoi qu’il arrive. Peu importe ceux qui choisissent de ne pas s’intégrer. Cela peut s’expliquer en partie par le fait que Macron ne croit pas qu’il y ait quelque chose de substantiel à intégrer.

Il a déclaré un jour qu’il n’y a pas de vrais Français ou de vrais Danois. Il s’ensuit que Macron a quelques idées personnelles sur la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame qui refléteraient son engagement indéfectible en faveur de la « diversité », même si elles sont insensibles aux chrétiens et à ceux qui respectent l’héritage de la France. Macron ne croit pas que la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame doive avoir pour but de restaurer la gloire de l’ancienne cathédrale gothique (avec le travail minutieux qui y a été consacré) ; Macron veut plutôt qu’elle soit recréée pour être « cohérente avec notre nation moderne et diverse« .

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Voici un indicateur : un architecte a proposé que la nouvelle structure comprenne un minaret. Un minaret est une sorte de tour construite dans les mosquées comme point focal visuel et utilisée pour l’appel islamique à la prière. L’architecte a jugé bon de  » commémorer les Algériens qui ont protesté contre le gouvernement français dans les années 1960  » puisque  » ces victimes de l’Etat pourraient être commémorées en remplaçant la flèche par – pourquoi pas ? – un gracieux minaret. » Compte tenu de l’insensibilité obscène de Macron et d’autres, il ne serait pas surprenant qu’un minaret soit installé à Notre-Dame, en signe de victoire sur l’histoire de France et la démocratie.

Macron sait sans aucun doute que les pays islamiques – entre autres – apprécient leur propre histoire et leur propre culture, mais il n’a pas un tel respect pour la culture française, et il s’ensuivrait qu’il croirait qu’il n’y a aucune culture à protéger en France.

L’incendie de Notre-Dame était le symbole de l’incandescence constante de la culture française, alors que les dirigeants mondialistes du pays continuent de s’incliner devant tout ce que le multiculturalisme a à offrir.

« Macron dit que Notre-Dame devrait être reconstruite en harmonie avec la France moderne et diversifiée – et les architectes suggèrent une toiture en verre, une flèche en acier et un minaret « ,

Voice of Europe, 23 avril 2019

La promesse initiale de Macron de restaurer la magnifique cathédrale à sa gloire d’antan a été mise de côté. maintenant, il dit qu’il sera reconstruit « en cohérence avec notre nation moderne et diversifiée« , et en même temps, le gouvernement français a annoncé un concours international pour redessiner la flèche de notre-dame.

Après l’annonce, les concepteurs n’ont pas manqué l’occasion de répondre avec leurs idées, en proposant qu’il ne soit pas restauré fidèlement, mais reconstruit avec des éléments « contemporains » tels qu’une verrière, une flèche en acier, ou même un minaret.

Le Telegraph a publié un article affirmant qu’il s’agirait d’une « parodie » pour restaurer Notre Dame, tandis que Rolling Stone a cité un historien de l’architecture de Harvard qui disait que l’incendie d’un bâtiment « si chargé de sens… semble être un acte de libération ».

Lord Norman Foster, sans doute l’architecte moderne le plus célèbre de Grande-Bretagne, a dévoilé un dessin coiffant l’ancienne cathédrale d’un auvent en verre et en acier avec une flèche en verre et en acier sans caractéristiques, qu’il décrit comme  » une œuvre d’art sur la lumière  » qui serait  » contemporaine et très spirituelle et capturerait l’esprit confiant du temps « .

Ian Ritchie, architecte moderne, célèbre pour la fameuse flèche de Dublin – une pointe métallique érigée dans la capitale irlandaise – réfléchit une proposition dans le même sens, qu’il décrit comme « un cristal réfractant et super fin qui reflète le cristal vers le ciel » ou « une belle trace contemporaine de cristaux de verre et d’acier inoxydable » – c’est-à-dire une flèche sans caractéristiques en verre et acier.

La proposition la plus controversée est peut-être celle de Tom Wilkinson dans Domus, le magazine d’architecture, de remplacer la flèche tombée par un minaret islamique

ALe’Document de Paix Universel’ de la Fin des Temps signé par le Pape François avec le Leader Islamique ne fait aucune référence à Jésus Christ ou à la Bible.

Faites le calcul. Il y a 7 semaines, le pape François a rencontré l’un des plus hauts dirigeants de l’islam, l’a embrassé sur la bouche, puis a signé une alliance déclarant la  » fraternité universelle  » avec l’Islam et tous les musulmans dans le monde. La semaine dernière, l’un des plus grands monuments catholiques romains du monde a brûlé. Cette semaine, le dirigeant de la France demande que les minarets islamiques – le symbole islamique de la conquête – soient placés au sommet de l’église catholique romaine Notre-Dame. C’est Chrislam et la religion d’un seul monde qui prend vie.

Source: NTEB

Traduit par: SENTINELLE SAPS

Publicités

There are 2 comments

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.