Israël : une souche très pathogène de grippe aviaire détectée dans le nord

Le ministre de l’Agriculture informe l’OMS animale que 13 000 volailles ont été abattues après la découverte du virus H5N8 dans une exploitation.

Jeudi, l’Organisation mondiale de la santé animale a fait savoir qu’Israël lui avait signalé avoir détecté une souche hautement pathogène du virus de la grippe aviaire H5N8 dans une exploitation de volailles du nord du pays.

L’alerte publiée sur le site internet de l’organisation indique que 350 des plus de 13 000 volailles de la ferme de Ma’ale Gilboa étaient contaminées par la grippe aviaire, qui peut être mortelle pour l’homme.

Le virus a tué près de 200 volailles, le reste des oiseaux a été abattu conformément aux directives du ministère de l’Agriculture.

La propagation de la souche H5N8 du virus de la grippe aviaire ces dernières années a entraîné la mort de millions d’oiseaux en Europe et en Asie, malgré les efforts des officiels de santé pour le contenir.

La souche n’a pas infecté l’homme pour l’instant, mais les responsables craignent qu’elle ne soit hautement mortelle en cas de contamination.

En 2016, l’Organisation mondiale de la santé a averti que le virus H5N8 « se propageait à grande vitesse en Asie et Europe, entraînant la mort d’animaux sauvages et infectant les volailles domestiques. »

Depuis, des épidémies foudroyantes ont été signalées à travers le Moyen-Orient et l’Afrique.

Les éleveurs israéliens et palestiniens ont été confrontés à des propagations sporadiques du virus au fil des ans, des centaines de milliers de volailles ont été abattues pour empêcher la propagation de la maladie.

En 2006, l’élevage avicole industriel du sud d’Israël a failli s’effondrer, d’après les éleveurs, la découverte de la grippe aviaire ayant provoqué de nombreux abattages.

Source: Times of Israël

Publicités