Des enfants d’une école musulmane de Philadelphie chantent « décapitons les infidèles », et ils souhaitent voir couler le « sang des martyrs »

Nous pensons naïvement que l’endoctrinement des enfants au djihad est un «art» démoniaque, qui s’exerce exclusivement dans les pays du Moyen-Orient, notamment à Gaza, à Ramallah, en Arabie saoudite, en Egypte, au Pakistan ou en Iran.

Nous avons vu des vidéos montrant des enfants glorifiant la violence et le djihad contre les non-musulmans au Moyen-Orient, mais les deux vidéos ci-dessous, téléchargées par Investigative Project on Terrorism ne proviennent ni de Gaza, ni du Moyen-Orient, mais… d’une école musulmane de Philadelphie !

De jeunes garçons musulmans, revêtus de leurs vêtements traditionnels palestiniens, chantent avec passion une «charmante comptine enfantine islamique»

«Le sang des martyrs nous appelle. Le paradis, les hommes le désirent. Révolutionnaires, révolutionnaires. L’épée et le Texte, oh hommes libres !» Plusieurs enfants brandissent le coran pendant le chant.

«Jusqu’à ce que nous libérions nos terres, jusqu’à ce que nous atteignions nos rivages, nous écraserons le traître

«Oh, les vents du paradis ! Oh les rivières des martyrs. Mon islam appelle quiconque lui répond. Levez-vous, vous les justes !»

«L’Ummah Day» (la Journée de l’Oumma) fut organisée le 17 avril dernier par le «Muslim American Society» de Philadelphie. Sur une affiche, on pouvait lire : «Une seule Oumma».

Le thème de cette manifestation était le patriotisme, mais non le patriotisme américain. Faut pas rêver ! Il s’agit évidemment du patriotisme islamique, car le djihad aujourd’hui se passe à l’intérieur de l’Amérique. Les parents n’enseignent pas à leurs enfants l’amour de leur patrie d’adoption, mais celui de l’Oumma. Jamais, ils ne s’intégreront, mais profiteront des droits démocratiques qui leur ont été octroyés pour semer la terreur et la mort aux USA et ailleurs en Occident.

«Ils furent attaqués par l’armée de l’obscurité, qui occupa notre Al Aqsa pendant de nombreuses années. Mais Saladin vint vers nous à la tête d’une armée engagée pour notre religion. Allah accorda la victoire. Il réalisa un rêve et revint à Al-Aqsa. Les sionistes aujourd’hui sont revenus et ont occupé Al- Aqsa. Mais nous ne sommes pas à blâmer et notre «Masra» sera restauré.»

Ou comment préparer psychologiquement les petits enfants musulmans à devenir la prochaine génération de djihadistes haineux anti-Israël, anti-non musulmans, au sein même du pays qui les a si généreusement accueillis !

En écoutant ces cristallines voix enfantines faire l’éloge des «martyrs» et appeler au djihad contre Israël, on ne peut s’empêcher de se poser une fois encore des questions sur cette belle «religion de paix» qu’est l’islam, selon nos maîtres à penser islamophiles. A moins que la traduction en anglais ne soit erronée et qu’en réalité ces petits anges chantent une comptine sur les attendrissants petits lapins blancs (enragés) les jolies fleurs parfumées (empoisonnées) et les délicieux sucres d’orge (explosifs).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Publicités