L’Allemagne élargi les pouvoirs d’espionnage de l’État

Si elle est adoptée, une nouvelle loi pourrait considérablement élargir la portée de l’espionnage, tant auprès des étrangers que des citoyens.

La chancelière allemande Angela Merkel a présenté un projet de loi qui permettrait aux agences d’espionnage allemandes de pirater presque tous les ordinateurs et à espionner de nombreux citoyens et étrangers.

Elaboré par le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer, le projet de loi élargit considérablement les pouvoirs d’espionnage du service de renseignement allemand, le bnd. Bien que Seehofer soit connu pour s’être opposé à la chancelière à plusieurs reprises, il semble l’avoir persuadée de soutenir ce dernier projet de loi. Cette fois, l’opposition vient de la coalition alliée de Merkel, le Parti social-démocrate (spd). Le ministre de la Justice du spd a exprimé son indignation devant une clause en particulier, qui permettrait aux espions de collecter des informations sur des enfants de moins de 14 ans. La justification de cette clause repose sur le cas en 2016 d’un adolescent de 12 ans impliqué dans un complot d’attentat à la bombe dans un marché de Noël.

De nombreux Allemands critiquent le projet de loi. « Cela représente une extension massive de la surveillance intrusive », a déclaré Sven Herpig, chercheur à la New Responsibility Foundation. La gauche allemande a également condamné le projet de loi, le qualifiant de « catalogue de fantaisies orwelliennes ».

Dans un passé récent, cependant, de nombreux « fantaisies » similaires sont devenus réalité.

En 2017, l’Allemagne a proposé « une série sans précédent de nouvelles lois en matière de surveillance et de sécurité ». La plupart d’entre elles ont été adoptées et sont en vigueur aujourd’hui, mais sont rarement discutées.

La principale préoccupation concerne actuellement la loi sur les logiciels espions de l’État (chevaux de Troie). Cela permet aux logiciels espions gouvernementaux d’être installés secrètement sur le téléphone portable d’une cible. Le logiciel espion peut demeurer en dormance pendant une période déterminée, restant non détecté pendant des années avant d’être activé pour recueillir des données sur les appels de l’utilisateur, les discussions et l’activité Internet. Et cela n’est pas limité aux téléphones ; les logiciels espions peuvent également être utilisés pour espionner des personnes via des appareils intelligents, tels que des haut-parleurs ou des réfrigérateurs qui peuvent se connecter à l’Internet, portant gravement atteinte au droit à la vie privée.

Avant l’adoption de la loi sur les logiciels espions de l’État, seul l’Office fédéral de police criminelle avait le pouvoir d’utiliser cette méthode d’espionnage. Maintenant, ce pouvoir est entre les mains de l’État lui-même.

La nouvelle loi autorise également le bnd, à utiliser ce logiciel espion contre des étrangers. L’Office fédéral de police criminelle et le bnd ont tous les deux exprimé le souhait de « coopérer plus efficacement contre les menaces ‘transnationales’, telles que le terrorisme et le crime organisé ».

Les compagnies aériennes allemandes sont tenues de collecter et de conserver les coordonnées de leurs passagers, les moyens de réservation, les moyens de paiement et même les choix de sièges jusqu’à cinq ans. Bien que présenté comme une exigence de l’UE, les critiques ont déclaré que cette loi va bien au-delà de ce qui est requis par Bruxelles.

D’autres lois adoptées en 2017 réglementent l’augmentation de la vidéosurveillance dans les espaces publics et des recherches plus approfondies sur les antécédents des migrants, qui ont toutes deux eu lieu à la suite des attentats terroristes de 2016 sur le marché de Noël.

Le gouvernement est même allé jusqu’à rédiger un projet de loi lui permettant de s’espionner. Les critiques ont attiré l’attention sur le fait que cette loi permettrait à l’État de menacer les entreprises de médias sociaux d’imposer de lourdes amendes s’ils ne suppriment pas le contenu considéré comme illégal.

Comme l’a noté le Times, les agences d’espionnage allemandes sont devenues de plus en plus intrusives ; la dernière décision n’est qu’un exemple des « années de croissance ». En plus de ces nouvelles lois, l’Allemagne a récemment ouvert une nouvelle agence d’espionnage au cœur de Berlin.

Pourquoi une démocratie pacifique, comme l’Allemagne investit-elle autant pour espionner ses citoyens et les étrangers ?

Le scandale de 2013 alors que les États-Unis espionnaient l’Allemagne, ainsi que sur la chancelière elle-même, avait provoqué l’indignation en Allemagne. Plus récemment, l’Allemagne a perçu l’Amérique avec moins de confiance et plus de méfiance à chaque tournant. Les Allemands se tournent maintenant vers leur propre puissance, et non vers celle des États-Unis, pour assurer leur sécurité.

La porté croissante du bnd et les autres agences d’espionnage allemandes devraient nous concerner, même si nous ne vivons pas en Allemagne, car leur passé nazi laisse présager l’avenir menaçant de l’Allemagne. Le regretté Herbert W. Armstrong, fondateur de notre magazine prédécesseur la Pure Vérité, a utilisé la prophétie biblique pour prévoir l’avenir de l’Allemagne avec une précision incroyable. Ses prédictions basées sur la Bible sont toujours confirmées à ce jour. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Il a donné cet avertissement à son auditoire de radio :

Nous ne comprenons pas la minutie allemande. Dès le tout début de la Seconde Guerre mondiale, ils ont considéré la possibilité de perdre ce second tour, comme ils l’ont fait pour le premier—et ils ont planifiés soigneusement et méthodiquement, dans le cas d’une telle éventualité, le troisième tour—la Troisième Guerre mondiale ! Hitler a perdu. Cette deuxième guerre, en Europe, est finie. Et les nazis sont maintenant entrés en clandestinité. … En ce moment, une clandestinité nazie est méthodiquement planifiée. Ils projettent de revenir et de gagner le troisième essai.

L’histoire montre que l’ancien Saint Empire romain a connu six résurrections, mais la Bible dit clairement qu’une septième se produira avant le retour de Christ. « Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps » (Apocalypse 17 : 10). M. Armstrong en est venu à comprendre cette prophétie pendant la Seconde Guerre mondiale, le temps où « un existe »—le régime nazi et l’Italie fasciste. Cette prophétie est un avertissement affreux pour nous. Ce Saint Empire romain, qui détruit le monde, ressuscitera encore une fois. Cela se produira de nos jours, à un moment où les armes nucléaires ont rendu possible aux êtres humains de se détruire et de disparaître de l’existence (Matthieu 24 : 21-22).

L’extension et la puissance des agences d’espionnage allemandes jettent la lumière sur un pays en pleine résurgence, plus disposé que jamais à projeter sa puissance à l’étranger. Après avoir récemment transféré le siège du bnd à Berlin, de nombreux Allemands ont déclaré que cette décision symbolisait le retour de l’Allemagne en tant que puissance importante sur la scène mondiale. L’Allemagne est déjà en tête de l’Europe et est en train de rapidement devenir le septième « roi » décrit dans Apocalypse 17.

Source: La Trompette

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.