Plus de 250 roquettes tirées par les groupes terroristes palestiniens sur Israël

L’UE appelle à « l’arrêt immédiat » des tirs de roquettes contre Israël ; Netanyahu, dont la politique a été critiquée, a ordonné de donner « un coup dur » aux groupes terroristes.

Une photo prise du Moshav Netiv Ha’asara dans le sud d’Israël montre des roquettes tirées de la bande de Gaza en direction du territoire israélien le 4 mai 2019. (Crédit : Jack Guez / AFP)

L’Union européenne (UE) a appelé à l’ « arrêt immédiat » des tirs de roquettes palestiniennes tirées de la bande de Gaza vers Israël, dans un communiqué diffusé samedi.

« Il est urgent de remédier à cette dangereuse situation pour protéger la vie des civils », a déclaré dans le communiqué la porte-parole de l’UE, Maja Kocijancic, en exhortant à une « désescalade ».

« Israéliens et Palestiniens ont le droit de vivre en paix, en sécurité et dans la dignité », a plaidé la porte-parole.

« Seule une solution politique peut mettre un terme à la violence. Les efforts déployés par l’Égypte et l’ONU pour calmer la situation bénéficient du plein soutien de l’Union européenne », a-t-elle poursuivi, en référence aux tentatives de médiation du Caire et des Nations unies pour parvenir à une trêve.

Quelque 250 roquettes ont été tirées samedi du territoire palestinien vers Israël, entraînant des raids de représailles ayant fait deux morts palestiniens, dont une fillette âgée de 14 mois selon le ministère de la Santé à Gaza, dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Saba Abou Arar, âgée d’un an et deux mois, est décédée dans un raid dans l’est de la ville de Gaza. Sa mère, qui est enceinte, a été grièvement blessée, et sa soeur a été également blessée », a précisé le porte-parole du ministère de la Santé du Hamas.

« Nous étions en train de déjeuner lorsque la maison a été bombardée par un avion israélien. Saba a été tuée sur le coup », a dit à l’AFP Abou Mohamed Abou Arar, un cousin du père de la fillette, qui a confirmé que la mère et la soeur avaient été blessées.

« L’armée ne prend pour cibles que des sites militaires », a déclaré à des journalistes un porte-parole de l’armée, Jonathan Conricus, avant l’annonce de la mort de la fillette, alors qu’il commentait les raids israéliens en cours à Gaza.

Plus tôt dans la journée, un Palestinien a été tué dans un raid israélien, selon le ministère gazaoui.

Le ministère de la Santé de Gaza dirigé par le Hamas a plus tard annoncé qu’un troisième Palestinien, une femme enceinte de 37 ans, avait succombé aux blessures subies lors d’une frappe israélienne. La femme en question serait la mère du bébé de 14 mois qui aurait été tué lors de la même frappe aérienne.

L’armée israélienne a publié une vidéo montrant le travail du Jihad islamique sur un tunnel transfrontalier situé près de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, qui a été détruit samedi par une frappe israélienne.

L’armée a déclaré que le film montre « le travail consistant à enlever la saleté de l’ouverture du tunnel de manière méthodique et sous un déguisement de civil ».

Un haut responsable de la Défense a informé les médias en hébreu qu’il n’y avait pour le moment aucun effort pour parvenir à un cessez-le-feu entre Israël et des groupes terroristes palestiniens dans la bande de Gaza.

Par ailleurs, le porte-parole de l’armée, Ronen Manelis, a déclaré à la Treizième que l’armée n’était liée à aucun pourparlers de cessez-le-feu et qu’Israël respectait ses engagements d’un accord non officiel passé avec le Hamas, au pouvoir à Gaza, visant à empêcher la violence à la frontière.

Manelis a aussi déclaré que l’armée avait mis en place des systèmes de défense aérienne en cas de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers la région métropolitaine de Tel Aviv. Quand la Treizième chaîne a demandé si l’armée israélienne souhaitait mettre rapidement un terme aux combats actuels en vue du prochain concours de l’Eurovision, Manelis a indiqué que l’armée israélienne était prête pour la fin des combats et qu’elle appellerait des réservistes des unités du renseignement et de la défense anti-aérienne, ainsi que du commandement de la Défense passive, à la fin du Shabbat après la tombée de la nuit, samedi soir.

Un événement prévu samedi soir à Modiin pour célébrer l’ouverture du concours musical de l’Eurovision prévu plus tard ce mois-ci a été annulé en raison de l’escalade de la violence entre les groupes terroristes basés à Gaza et l’armée, selon des médias en hébreu.

L’armée israélienne a diffusé plus tôt une séquence d’une frappe menée dans la bande de Gaza dans un tunnel transfrontalier qui aurait été creusé par le Jihad islamique. L’armée a également déclaré avoir mené environ 70 frappes à Gaza en réponse aux centaines de tirs de roquettes depuis l’enclave palestinienne.

Les groupes terroristes de Gaza ont averti qu’ils augmenteront les attaques contre Israël si l’armée israélienne continue de frapper en réponse aux tirs de roquettes lancés depuis l’enclave côtière.

« Nous avertissons l’ennemi que notre réponse sera encore plus sévère et généralisée s’il venait à aggraver son agression. Nous resterons le bouclier de notre peuple et de notre terre », ont déclaré les terroristes dans un communiqué.

Les sirènes ont retenti dans l’ensemble des villes proches de la bande de Gaza depuis samedi matin, presque sans s’arrêter.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a donné l’ordre à l’armée de « donner un coup dur » aux groupes terroristes de la bande de Gaza en réponse aux tirs de roquettes depuis le territoire palestinien, a déclaré un responsable de la défense cité par la presse en hébreu.

Le commentaire intervient après que Netanyahu, également ministre de la Défense, a consulté cet après-midi les plus hauts responsables de la sécurité pour des pourparlers sur la flambée des violences dans le sud du pays.

Le cabinet de sécurité se réunira dimanche pour discuter des dernières violences à Gaza, a annoncé le bureau du Premier ministre plus tôt dans la journée.

L’aile armée du groupe terroriste du Jihad islamique basé à Gaza a diffusé une vidéo dans laquelle il menace d’attaques à la roquette le réacteur nucléaire de Dimona et d’autres sites sensibles en Israël.

La vidéo montre des membres du groupe soutenu par l’Iran charger des projectiles dans un lance-roquettes. Outre le réacteur de Dimona, la vidéo montre également des images de l’aéroport Ben Gourion, du port d’Ashdod et des raffineries de la ville de Haïfa, dans le nord du pays.

La télévision israélienne a diffusé une vidéo de plus tôt aujourd’hui montrant une femme de 80 ans à Kiryat Gat, une ville du sud du pays, blessée par l’explosion d’une roquette tirée depuis la bande de Gaza.

L’armée israélienne a annoncé qu’elle avait attaqué quelque 120 cibles, ajoutant avoir détruit une installation de production de roquettes souterraines du Hamas. « Cette installation est unique par ses capacités de fabrication et constitue une capacité clé du groupe pour la production de roquettes dans la bande de Gaza », a déclaré l’armée.

La ville d’Ashkelon a annulé les classes dimanche. Les lieux de travail ne seront autorisés à ouvrir que s’ils ont accès à un abri anti-bombes. Les rassemblements de plus de 300 personnes ne seront également pas autorisés, y compris dans les centres commerciaux.

L’armée a affirmé avoir bombardé un bâtiment de plusieurs étages dans le quartier Rimal de la ville de Gaza utilisé par les services de renseignement du groupe terroriste du Hamas en réponse aux tirs de roquettes et de mortiers en cours depuis l’enclave côtière depuis samedi matin.

Israël a fermé samedi les points de passage avec la bande de Gaza et les zones de pêche au large de l’enclave palestinienne en représailles à des tirs de roquettes, a indiqué le ministère israélien de la Défense. La durée de la fermeture n’a pas été précisée.

« Alors qu’un Shabbat tendu et inquiétant prend fin, je prie pour les personnes blessées et je pense à ceux qui se mettent à l’abri des roquettes dans leurs espaces sécurisés. Nous continuerons à faire face à cette terrible terreur et répondrons avec force et sans réserve à toute attaque contre notre sécurité. Je vous demande à tous, s’il vous plaît, d’écouter attentivement les instructions du commandement de la Défense passive, qui sauvent des vies à maintes reprises et prennent bien soin de vous, » a déclaré le président israélien Reuven Rivlin, dans un communiqué publié par son bureau.

En réponse aux centaines de roquettes tirées de la bande de Gaza sur Israël par le Hamas, le Jihad islamique et d’autres organisations terroristes à Gaza, l’ambassadeur d’Israël aux Nations unies, Danny Danon, a appelé le Conseil de sécurité des Nations unies et le secrétaire général António Guterres à prendre des mesures décisives contre les organisations terroristes dans la bande de Gaza et à soutenir le droit d’Israël à la légitime défense et à la défense.

« L’État d’Israël a le devoir et le plein droit de faire tout ce qui est nécessaire pour protéger notre peuple et notre souveraineté, et nous continuerons de le faire à tout moment », a écrit Danon, appelant le Conseil à « saisir cette occasion pour condamner enfin le terrorisme contre Israël, désigner le Hamas comme organisation terroriste et soutenir le droit fondamental d’Israël à se défendre. »

Alors que les roquettes de Gaza pleuvent sur le sud d’Israël et que les sirènes d’alarme retentissent depuis samedi matin, les chefs de l’opposition et les résidents locaux blâment le gouvernement pour ne pas avoir adopté de politique mettant fin aux cycles des violences.

Source: Times of Israël

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.