Gaza : « Condamnation ferme » des tirs, la violence « doit cesser » (Macron)

« Le cycle de la violence doit cesser et tous les civils doivent être protégés ».

Le président français Emmanuel Macron a lancé dimanche une « condamnation ferme des tirs de Gaza » et souligné que le cycle de la violence devait « cesser », après une nouvelle escalade entre Israël et des groupes armés de la bande de Gaza qui a fait 4 morts côté israélien et tué 23 Palestiniens depuis samedi.

« La France soutient la médiation de l’ONU et de l’Égypte. Je réaffirme le droit d’Israël à la sécurité, et la légitimité des aspirations du peuple palestinien », a twitté le chef d’Etat.

« Ferme condamnation des tirs de Gaza et solidarité avec les populations touchées. Le cycle de la violence doit cesser et tous les civils doivent être protégés », a écrit Emmanuel Macron dans un autre tweet.

Au deuxième jour d’un accès de fièvre qui fait craindre un nouveau conflit, les deux camps n’ont donné aucun signe de désarmer.

Des dizaines de nouveaux tirs de roquettes ont eu lieu dans la soirée sur le territoire israélien en provenance de l’enclave palestinienne.

L’armée israélienne a de son côté poursuivi ses frappes sur la bande de Gaza, visant le Hamas et le Djihad islamique, les deux principaux groupes armés de l’enclave.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a ordonné la poursuite de « frappes massives » et l’envoi de renforts militaires autour de la bande de Gaza.

Ces violences remettent en cause une trêve fragile observée depuis fin mars entre Israël et le Hamas et ses alliés, qui se sont livré trois guerres dans l’enclave depuis 2008. 

Source: i24 News

Publicités