Alliance américano-israélienne

Le sénateur Graham demande une alliance de défense mutuelle entre les États-Unis et Israël.

Le sénateur Graham dit qu’il veut montrer au monde que la relation entre les deux pays est solide.

Le sénateur républicain Lindsey Graham a réaffirmé samedi son soutien à Israël en suggérant que les États-Unis et Israël formalisent une alliance de défense, de sorte « qu’une attaque contre Israël serait considérée comme une attaque contre les États-Unis ».

S’exprimant devant la Coalition Juive Républicaine (RJC), le sénateur âgé de 63 ans de la Caroline du Sud a déclaré qu’il était particulièrement important à l’heure actuelle que le monde entier sache que les relations entre les deux pays sont indestructibles.

Les ennemis d’Israël doivent savoir que s’ils veulent « détruire le seul et unique État Juif, vous devrez passer par nous pour y arriver », a-t-il dit au public venu manifester son soutien à l’amélioration de la voix républicaine juive dans les salles du pouvoir de Washington DC.

Graham a été un fervent partisan d’Israël tout au long de ses années à l’Assemblée législative.  Le mois dernier, alors qu’il visitait les Hauteurs du Golan avec le Premier Ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu, et l’ambassadeur américain en Israël, David Friedman, il a appelé l’administration Trump à reconnaître les Hauteurs du Golan « comme faisant partie de l’État d’Israël, maintenant et à jamais ».

Le président a ensuite signé une proclamation reconnaissant officiellement la reconnaissance lorsque Benjamin Netanyahu l’a rencontré le 25 mars, affirmant que cette mesure était bénéfique pour la sécurité d’Israël ainsi que pour la  « stabilité régionale ».  L’action de Trump n’a été acceptée par aucun des alliés européens ou arabes de l’Amérique, bien que la réaction arabe ait été considérée comme étant en sourdine, globalement.

Le sénateur a montré qu’il continuait de faire pression, en informant la conférence qu’il souhaitait que la chambre haute, la seule encore contrôlée par les républicains, soutienne le président en votant pour la reconnaissance officielle de la souveraineté d’Israël le plateau.  Cela obligerait également les démocrates à se faire enregistrer, montrant qui soutient Israël sur cette question et qui ne le fait pas.

Israël a conquis les hauteurs stratégiques de la Syrie lors de la guerre des Six jours de 1967 et l’a annexée en 1981.  Bien qu’aucun pays ne l’ait reconnu jusqu’à présent, une vaste majorité de sa population a toujours estimé qu’il était essentiel pour la sécurité du pays de conserver son territoire.

Graham est considéré comme un faucon en matière de défense et est partisan d’une politique étrangère interventionniste.  Il siège au Sénat depuis 2003 et est devenu cette année président du Comité sénatorial judiciaire.  Il est également membre du Comité des relations extérieures du Sénat et dirige le Sous-comité du Sénat sur le crime et le terrorisme.

Source: World Israël News 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG