Eurovision: Israël contre le BDS, avec une campagne « Beautiful, Diverse, Sensational »

La campagne vise à montrer Israël « tel qu’il est, un lieu de diversité, beau et sensationnel » (ministère)

Israël a lancé une campagne publicitaire contre les appels au boycott du concours de l’Eurovision 2019, utilisant des annonces Google qui se réfèrent aux lettres B, D et S, mais conduisent vers un site internet aux couleurs éclatantes mettant en valeur les différents aspects de l’Etat hébreu.

Le mouvement international BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui appelle régulièrement à exercer un boycott et diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël, a qualifié l’initiative de « vulgaire propagande ».

L’Etat hébreu de son côté, estime « discriminatoire et antisémite », la campagne de BDS, qui exhorte également depuis plusieurs mois, les artistes, les spectateurs et les radiodiffuseurs à boycotter la compétition dont la finale se déroulera samedi 18 mai à Tel Aviv.

Depuis la semaine dernière, des publicités diffusées par Google contenant les mots « boycott » et « Eurovision » incitent les internautes à cliquer sur un lien menant vers un site internet titré B D S, signifiant à présent Beautiful, Diverse, Sensational (Beau, divers et sensationnel).

La publicité ne fait aucune mention du gouvernement israélien, mais le ministère des Affaires publiques a confirmé auprès de Reuters être à l’initiative d’une campagne visant à « promouvoir les aspects positifs » d’Israël.

« Israël vole les terres palestiniennes, et maintenant s’approprie le symbole de notre résistance pacifique », a réagi Alia Malak, membre de la Campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël (PACBI), une branche du BDS.

« Cette propagande désespérée et vulgaire vient tout droit des annales de l’apartheid sud-africaine », a-t-elle ajouté.

Selon le ministre israélien des Affaires publiques, Gilad Erdan, la campagne publicitaire israélienne vise simplement à montrer Israël « tel qu’il est, un lieu de diversité, beau et sensationnel, mais aussi à dissiper les mensonges du BDS ».

Il y a quelques jours, Daniel Gurfinkel, un musicien israélien de 27 ans résidant à Berlin, a été attaqué par des manifestants qui protestaient contre le concours Eurovision.

« J’ai été frappé à la tête. J’étais en état de choc total », a déclaré le clarinettiste.

Source: i24 News

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.