L’Iran ferme la porte à l’offre de dialogue de Donald Trump

Selon les USA, Téhéran a chargé des missiles sur des embarcations traditionnelles dans le Golfe.

L’Iran a clairement fermé la porte jeudi à l’offre de dialogue du président des Etats-Unis Donald Trump pour mettre fin à l’escalade des tensions dont les deux pays se renvoient la responsabilité.

Le président américain Donald Trump / le président iranien Hassan Rohani

La veille, d’autres responsables avaient fait état d’une « menace imminente » en « lien direct avec l’Iran », mettant en cause notamment des groupes armés pro-iraniens en Irak, qui ont en retour accusé Washington de lancer une « guerre psychologique » pour « provoquer du tumulte ».

Le président américain a fait plusieurs appels du pied aux dirigeants iraniens, mais le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, lui a opposé une fin de non recevoir, accusant Washington de provoquer une escalade « inacceptable ».

Jusqu’ici, le guide suprême iranien Ali Khamenei a assuré qu’il « n’y aurait pas de guerre avec les Etats-Unis », tandis que Washington a martelé ne pas vouloir de conflit avec l’Iran.

Source: i24 News

Publicités