L’Iran multiplie par quatre le taux d’enrichissement de l’uranium

Le responsable de la centrale de Natanz n’a pas précisé quel était le nouveau taux d’enrichissement.

L’Iran a quadruplé le taux d’enrichissement de son uranium faiblement enrichi, a déclaré lundi un responsable de la centrale nucléaire de Natanz.

Cette annonce a été faite une semaine après la décision de Téhéran de suspendre certains de ses engagements pris dans le cadre de l’accord sur le nucléaire de 2015.

L’Accord de Vienne, sur lequel le président américain Donald Trump est revenu l’an dernier, autorisait Téhéran à détenir au maximum 300 kg d’uranium faiblement enrichi et à expédier son éventuel excédent de production à l’étranger pour le stocker ou le vendre.

Après le retrait unilatéral des Etats-Unis de l’accord et le rétablissement des sanctions économiques le visant, l’Iran s’est estimé libéré de cet engagement.  

Le responsable de la centrale de Natanz, cité par l’agence de presse Tasnim, n’a pas précisé quel était le nouveau taux d’enrichissement.

Source: i24 News

Publicités