Le Pentagone envisage d’envoyer 10.000 soldats en renfort au Moyen-Orient

« Le fait d’avoir tous ces moyens militaires dans un petit espace est en soi facteur à accidents »

Zarif

Le département américain de la Défense va demander à la Maison Blanche d’envoyer 10 000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient, a annoncé mercredi le Pentagone, sur fond de tensions avec l’Iran.

Il s’agirait également de renforcer les capacités militaires ainsi que la Sixième flotte, une unité opérationnelle de l’US Navy opérant dans la mer Méditerranée.

Le département de la Défense devrait demander au président américain Donald Trump d’envoyer, en plus des 10 000 soldats, un nombre inconnu de batteries de missiles Patriot et de navires de guerre, mais on ignore si les exigences seront approuvées par la Maison Blanche.

Cette initiative ne découle pas de nouvelles menaces lancées par l’Iran, ont précisé les responsables sécuritaires, mais fait partie des efforts déployés pour renforcer la sécurité dans la région. 

Mardi, l’administration Trump a semblé vouloir freiner l’escalade militaire avec l’Iran après deux semaines de montée des tensions, assurant privilégier « la dissuasion, pas la guerre » et avoir réussi à éloigner les menaces les plus imminentes.

De son côté, Téhéran a mis en garde Washington contre les « conséquences douloureuses » d’une « escalade » contre l’Iran.

« Le fait d’avoir tous ces moyens militaires dans un petit espace navigable [le Golfe, NDLR] est en soi facteur à accidents, surtout avec des gens qui cherchent l’accident », a déclaré le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif dans un entretien accordé mardi à CNN.

Source: i24 News