75e anniversaire du Débarquement: l’Amérique et l’Europe réunies pour les célébrations

Un tête-à-tête puis un déjeuner entre M. Trump et M. Macron « permettront d’aborder des questions de substance ».

La France s’apprête à recevoir le président américain Donald Trump pour commémorer le 75e anniversaire du jour J, le D-Day, symbole de l’unité des Alliés face à l’Allemagne nazie.

Plus de 30.000 personnes sont attendues la semaine prochaine aux principales cérémonies de commémoration du 6 juin 1944, date du débarquement allié en Normandie, dans l’ouest de la France, étape-clé de la libération de l’Europe du joug nazi.

Cette séquence mémorielle s’ouvrira mercredi matin à Portsmouth, en Angleterre, avec une cérémonie internationale en présence de la reine Elizabeth II ainsi que de la Première ministre britannique sur le départ, Theresa May, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Les célébrations se poursuivront mercredi après-midi et jeudi sur les côtes normandes, en présence du locataire de la Maison Blanche.

L’Iran au menu des discussions

Un tête-à-tête suivi d’un déjeuner entre Donald Trump et Emmanuel Macron « permettront d’aborder des questions de substance », en particulier « l’Iran et le commerce », deux sujets de tensions entre Américains et Européens, explique-t-on à l’Élysée.

Sur l’Iran, Paris souhaite que Washington « ne s’enferme pas dans une logique confrontationnelle » faisant redouter une guerre, et compte inviter Donald Trump à compléter sa « stratégie de pression maximale » sur Téhéran par « une politique d’incitations ».

Quant au dossier commercial, le président américain vient d’accorder un délai de six mois à l’UE pour négocier un accord incluant le secteur automobile, sous peine de se voir infliger des droits de douane supplémentaires.

Source: i24 News

Publicités