Sous la bannière du drapeau arc-en-ciel, Dieu juge une Amérique impie en permettant à une armée de pédophile de prendre le contrôle du LGBTQ+P

Dans les deux Testaments, nous lisons à maintes reprises qu’à un moment donné, Dieu donne aux gens et aux nations selon les vils désirs de leur cœur, et cela devient leur jugement. C’est pourquoi nous assistons à la montée soudaine et choquante du mouvement LGBTQ+P pour pédophiles aux États-Unis.

Le véritable héritage de l’ancien président Barack Obama n’était pas son faux programme de soins de santé, ni le canular de l’accord nucléaire iranien, mais plutôt le don de pouvoir au mouvement LGBTQ+P pour pédophiles en Amérique. Et je ferai valoir dans cet article que le pouvoir qu’il leur a donné lui a été donné par nul autre que Dieu tout-puissant. Permettez-moi d’expliquer ce que je veux dire avant d’aller plus loin.

Dans la Bible, il y a un principe de la  » coupe qui se remplit sans cesse  » dans laquelle Dieu permet aux individus et aux nations de se repentir de leurs méfaits, et s’ils le désirent, il laisse le temps et l’espace aux choses d’atteindre un point critique avant de passer aux actes. La Bible utilise la métaphore d’une  » coupe qui se remplit  » qui, lorsqu’elle arrive au sommet, déclenche des actions de Dieu.

L’Eternel tient dans sa main une coupe pleine d’un vin âpre et mélangé. Il en verse aux méchants de la terre qui devront vider la coupe en buvant jusqu’à la lie.

Psaumes 75:8

Aussi s’ornent-ils d’arrogance comme on porte un collier, et la violence est leur parure, leurs yeux sont pétillants dans leur visage plein de graisse, les mauvais désirs de leur coeur débordent sans mesure. Ils sont moqueurs, ils parlent méchamment et, sur un ton hautain, menacent d’opprimer. Leur bouche s’en prend au ciel même, leur langue sévit sur la terre. Aussi le peuple les suit-il, buvant à longs traits leurs paroles, tout en disant : « Dieu ? Que sait-il ? Celui qui est là-haut comment connaîtrait-il ? » Voilà comment sont les méchants : toujours tranquilles, ils accumulent les richesses.

Psaumes 73:6-12

Quand les Juifs de l’Ancien Testament ne désiraient plus que Dieu règne sur eux, mais désiraient un roi terrestre, Dieu leur accorda les désirs de leur cœur et leur donna le roi Saül, peut-être le pire roi qu’Israël ait connu. Dans les deux Testaments, nous lisons à maintes reprises qu’à un moment donné, Dieu donne les gens et les nations aux vils désirs de leur cœur, et cela devient leur jugement. C’est pourquoi nous assistons à la montée soudaine et choquante du mouvement LGBTQ+P pour pédophiles aux États-Unis. Dieu a donné à l’Amérique ce qu’elle réclamait.

Si vous y avez prêté un peu attention, c’est ainsi que le Mois de la fierté a changé l’Amérique :

Renversement du pouvoir : Comme le mouvement LGBTQ+P For Pedophile s’est intensifié, avez-vous remarqué que les Blancs, le mariage traditionnel et les enfants purs sont maintenant considérés comme des gens qui ont tort ? Si vous pensez que je plaisante, vous devriez peut-être lire 37 Things White People Need To Stop Ruining In 2018′ à la fosse d’aisance Buzzfeed, ou que diriez-vous de  » Should White Boys Still Be Allowed to Talk  » publié par Dickinson College ? Amazon sera plus qu’heureuse, ravie en fait, de vous vendre un exemplaire de  » Raising the Transgender Child  » : Guide complet à l’intention des parents, des familles et des soignants « . Et oh, devinez quoi ? Votre enfant hétérosexuel de couleur blanche est maintenant considéré comme un fanatique homophobe qui n’a plus le droit de se faire entendre en raison de son  » statut de blanc « .

Voyez-vous, le mouvement LGBTQ+P pour les pédophiles n’a jamais voulu de tolérance, d’acceptation et d’égalité, alors qu’est-ce qu’il voulait ? Le contrôle. Et devinez quoi ? Ils l’ont maintenant.

Détournement des finances : Comment le mouvement LGBTQ+P pour pédophiles a-t-il progressé jusqu’ici et aussi rapidement ? De l’argent, des seaux et des seaux d’argent. Au lieu de vous donner une liste interminable de sociétés en Amérique qui financent à la fois le Mois de la fierté et le Mouvement LGBTQ+P pour pédophiles, laissez-moi vous dire qui n’appuie pas le Mois de la fierté. Prêt ? C’est Chick-fil-A. De multiples recherches sur Google n’ont rien donné d’autre que cela lorsque j’ai cherché des  » entreprises qui ne soutiennent pas le Mois de la fierté « . Essaie et fais-moi savoir ce que tu trouves. Peut-être en trouverez-vous quelques-uns, mais c’est tout ce que ce sera, un petit nombre d’entre eux. Le mouvement LGBTQ+P pour les pédophiles a reçu tellement de financement et de soutien qu’il refuse maintenant les entreprises qui cherchent à promouvoir le Mois de la fierté qui ne répondent pas à leurs  » normes strictes « .

Suppression de la liberté: Le tout premier livre de texte dans n’importe quel collège des Etats-Unis était la Bible du roi Jacques, tous les Pères Fondateurs disaient que toute nation avait besoin de Dieu pour les guider pour réussir. Mais dans le LGBTQ+P pour l’âge pédophile, la Bible est sortie et Satan est entré. Au Canada, il y a 4 jours, un prédicateur de rue arrêté pour avoir évangélisé dans le « village gay » de Toronto a été libéré mercredi après une nuit derrière les barreaux à des conditions-caution le tenant à distance des événements « Pride » et dans le quartier homosexuel. Nous avons fait un article il y a à peine deux jours pour vous montrer comment le satanisme a pris le dessus sur presque tout dans la télévision, le cinéma, le sport et la musique. Vous n’êtes plus libre de dire ce que vous pensez si cela va à l’encontre du programme LGBTQ+P pour pédophiles. Au cours de la dernière semaine, j’ai perdu mon compte Pinterest et l’une de mes deux pages Facebook, Twitter étant en jeu. Pourquoi ? À cause d’articles comme celui-ci. Les LGBTQ ne permettent pas, je le répète, la liberté d’expression et la diversité de pensée dans leur nouvelle Amérique. C’est leur façon de faire ou rien du tout.

Retournons maintenant à Barack Obama.

En 2012, j’ai écrit un article intitulé « Obama est le roi que le dieu a donné pour régner sur l’Amérique dans les derniers jours« , vous pouvez aller le lire si vous voulez, mais laissez-moi vous en donner un extrait ici. Je pense qu’après l’avoir lu, vous verrez que Dieu a utilisé Obama, comme il a utilisé Saul dans l’Ancien Testament, pour commencer à juger l’Amérique.

Début de l’article: Barack Obama, 44e président des États-Unis d’Amérique. Il est tellement enthousiaste en faveur du sacrifice des bébés sur l’autel du planning familiale qu’il a voté 3 fois contre la « Loi sur la protection des enfants nés vivants » lorsqu’il était sénateur d’État. Le projet de loi reconnaît les bébés nés après une tentative d’avortement comme des personnes et oblige les médecins à leur prodiguer des soins. Obama a voté pour ne pas se soucier de ces soins. 3 fois. En vertu de son projet de loi Obamacare récemment adopté, l’avortement est maintenant financé par les contribuables. Cela signifie que toute l’Amérique participe au meurtre de ces bébés, leur sang est sur nous tous.

Ne me craindrez-vous pas, dit l’Eternel, Ne tremblerez-vous pas devant moi? C’est moi qui ai donné à la mer le sable pour limite, Limite éternelle qu’elle ne doit pas franchir; Ses flots s’agitent, mais ils sont impuissants; Ils mugissent, mais ils ne la franchissent pas. Ce peuple a un coeur indocile et rebelle; Ils se révoltent, et s’en vont.

Jérémie 5:22-23

Il glorifie l’homosexualité et toutes les formes de perversion sexuelle et, ce faisant, il a utilisé son poste de président pour imposer l’acceptation forcée de l’homosexualité dans notre société.

Le magazine Newsweek l’appelait le « premier président gay ». Il est le premier président américain à soutenir ouvertement le mariage homosexuel et à l’appuyer, et à se servir encore une fois de son poste de président pour faire de ce désir une réalité. Il a proclamé tout le mois de juin Mois de la fierté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre en Amérique. En fait, il en a fait une ordonnance nationale :

Par conséquent, moi, Barack obama, président des Etats-Unis d’Amérique, en vertu de l’autorité que me confèrent la Constitution et les lois des Etats-Unis, proclame ce mois de juin 2012, le mois de la fierté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre. J’appelle le peuple des Etats-Unis à éliminer les préjugés partout où ils existent et à célébrer la grande diversité du peuple américain.

Barack Obama

Barack Obama défend ouvertement les choses contre lesquelles Dieu est contre. Il en est très fier. Il a fait campagne avec ces choses comme les raisons pour lesquelles vous devriez voter pour lui et le réélire au poste de président.

La première fois qu’il s’est présenté à la présidence, il était en grande partie une entité inconnue, et il a fait preuve de beaucoup de ruse et de tromperie pour être élu. Mais lorsque nous nous sommes tous rendus aux urnes cette semaine pour décider de voter pour lui ou non, c’était un candidat très connu.

Nous n’avons pas voté par bulletin de vote, mais plutôt avec notre cœur, nos passions et notre vision nationale de ce que sera l’Amérique au cours des quatre prochaines années. Nous avons dit par nos votes que les goûts et les passions de Barack Hussein Obama sont les goûts et les passions du peuple américain. Obama est pour l’avortement, nous sommes pour l’avortement. Obama est pour le mariage gay, nous sommes pour le mariage gay. Obama est pour la glorification de la perversion sexuelle, nous sommes pour la glorification de la perversion sexuelle. Et la liste est interminable.

Nous l’avons élu parce qu’il est la manifestation de ce qui est dans nos cœurs en tant que nation. Il est l’incarnation de notre dysfonctionnement spirituel, la représentation vivante et respirante de notre dédain pour les commandements du Saint Dieu d’Israël. Obama est anti-Christ, et nous l’aimons. Obama se moque ouvertement du Dieu de la Bible par son amour pour l’Islam, et nous l’encourageons jusqu’à ce que notre gorge se rauque. Nous avons dit à Dieu que nous ne suivrons plus Ses voies ni ne nous soumettrons à Ses commandements, et Dieu nous a donné un roi pour régner sur nous pour accomplir ce désir. Nous avons désiré le mal et refusé le bien, de sorte que maintenant Dieu nous a livrés à un esprit réprobateur.

Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.

Romains 1:28-32

En tant que nation, nous avons été livrés au jugement, à l’impureté, à un  » esprit de réprobation « , comme le dit la Bible. Nous ne pouvons pas nous repentir parce que nous ne pensons pas avoir fait quelque chose de mal. Nous nous considérons comme progressistes, ouverts d’esprit, sans jugement et inclusifs, et non comme méchants, vils, pécheurs et rebelles contre Dieu comme Sa Parole le dit. Nous avons changé la Vérité de Dieu en mensonge du Diable, et Dieu nous a donné un roi pour régner sur nous qui fera en sorte que nous ne puissions pas retrouver notre chemin.

Barack Hussein Obama est le jugement de Dieu sur l’Amérique pour nos péchés, et c’est un jugement dont je ne pense pas que nous nous remettrons jamais. Jusqu’au moment où lui et tous ses hommes se sont noyés dans la mer Rouge, Pharaon était sûr de sa victoire. Il a été trompé jusqu’à la mort, comme l’est Obama, qui nous conduit toujours vers le bas, vers un  » tas de ruines « . Fin de l’article

Et pour conclure:

Nous nous trouvons ici à sept ans de l’époque où j’ai écrit cet article d’Obama, et les États-Unis d’Amérique tourbillonnent dans un chaos et une agitation incessants, où la folie règne en maître. New York vient non seulement d’adopter une loi rendant illégal le dégriffage d’un chaton, mais elle a également adopté une loi faisant du droit de la femme d’avorter son bébé jusqu’au moment de sa naissance un  » droit de la femme « . Toutes les choses que j’ai décrites dans cet article de 2012 sont maintenant non seulement devenues réalité, mais aussi de vieilles nouvelles.

Celui dont le coeur s’égare se rassasie de ses voies, Et l’homme de bien se rassasie de ce qui est en lui.

Proverbes 14:14

Dieu a honoré la demande d’Obama et ce que vous verrez dans les vidéos ci-dessous est l’Amérique que nous avons maintenant. Mais vous feriez mieux de vous calmer, car si vous ne le faites pas, les soldats LGBTQ+P pour pédophiles viendront vous traquer. Ne dites rien quand on enseigne à vos enfants à l’école publique comment passer d’un sexe à l’autre. Ne dites rien lorsque la compagnie pour laquelle vous travaillez affiche des drapeaux arc-en-ciel au bureau et vous force à célébrer le Mois de la fierté, que vous le vouliez ou non. (J’ai choisi de ne pas le faire et Citibank m’a viré en 2014).

Surtout, taisez-vous au sujet de Dieu, de la Bible et de Jésus-Christ, c’est ce en quoi croient les Blancs intolérants et homophobes. Laissez-les avoir vos enfants, laissez-les contrôler votre lieu de travail, payez n’importe quel prix pour que vous puissiez avoir la fausse paix dont votre âme lâche a si désespérément besoin. Vous n’avez pas ouvert la bouche pendant une minute en les regardant prendre le pouvoir, vous vous êtes rendu sans vous battre, pourquoi commencer maintenant alors qu’ils prennent leur tour de la victoire ? L’Amérique que vous avez connue n’est pas « en difficulté », c’était en 2012. L’Amérique que vous avez connue n’existe plus et 2020  » scellera l’accord « .

Note de SENTINELLE SAPS: Concernant à ce qui est écrit juste ci-dessus, il faut comprendre que c’est extrêmement sérieux. Lorsque je vois des chrétiens amour-bonbon qui désespèrent de ce qui arrive dans ce monde, et qui continue sans relâche à demander au Seigneur de freiner Ses Jugements, parce que c’est ce qu’ils font en réalité en pleurant sur les conséquences, il faut être sérieux 5 minutes: l’homme ne récoltera uniquement ce qu’il aura semé. Et oui, maintenant que nous avons donné le pouvoir à satan, pourquoi vouloir le reprendre ? Pourquoi crier au scandale ? Ce n’est pas être dans le jugement, je le précise quand même au cas où, ou un manque d’amour de dire cela, mais c’est une réalité. Et si ces paroles de vous plaisent pas, je préfère vous dire quand même, que cela provient de la Parole de Dieu ! J’appuie donc les propos ci-dessus, car ce n’est pas après la bataille qu’il faut s’armer et combattre ! Et bien que cet article parle avant tout de l’Amérique, ce qui est logique puisqu’il provient d’un site américain, il faut savoir que ça arrive aussi chez nous ! Donc ce qui est écrit tout au long de l’article, vous pouvez aisément le prendre pour vous, quelque soit le pays dont vous venez ! Nous avons le pays que nous avons à Dieu, ni plus, ni moins ! Et je crois une chose essentielle, c’est que l’Eglise n’a pas fait ce qu’il fallait. Mais réjouissons-nous, Jésus revient et c’est Lui qui va régler tout ça une bonne fois pour toute !

Ceci est l’Amérique que tu as demandé à Dieu de te donner.:

Source: NTEB

Traduit par: SENTINELLE SAPS

Publicités