Changement dans la prière du Seigneur

Le Pape François autorise un changement majeur dans « La prière du Seigneur », en supprimant « ne nous soumets pas à la tentation » parce qu’il ne comprend pas ce que cela signifie.

Le Pape François a approuvé la traduction révisée du missel pour l’Italie et inclut des modifications à la prière du Seigneur et au Gloria.  Selon la nouvelle traduction, le Notre Père ne dira plus « et ne nous soumets pas à la tentation » mais, deviendra « ne nous laisse pas tomber/abandonnés à la tentation ».  Le Gloria sera également révisée.  « La paix sur la terre aux personnes de bonne volonté » deviendra « La paix sur la terre aux personnes aimées de Dieu ».

Selon la nouvelle traduction, la Prière du Seigneur ne dira plus « Ne nous soumets pas à la tentation », mais, deviendra « Ne nous laisse pas tomber/abandonnés à la tentation ».

Tout d’abord, cette « information de dernière minute » est en réalité plus un non-partant, le Pape François n’a pas « changé la Bible » car il n’a aucun pouvoir pour le faire.  Ce qu’il a changé, c’est le missel italien, qui n’est ni la Bible, ni utilisé dans la masse catholique romaine.  Ce n’est donc pas chrétien, c’est catholique.  Le Pape François a changé le libellé de la Prière du Seigneur de « Et ne nous soumets pas à la tentation » en « Ne nous laisse pas tomber/abandonnés à la tentation ».  Pourquoi ferait-il cela ?  Eh bien, pour ma part, le Pape François n’a aucune compréhension de la Bible dans les deux Testaments, voilà pourquoi.

« Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié ; Que ton règne vienne ; Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.  Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ; Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ; Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.  Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire.  Amen ! »

Matthieu 6:9-13

Les endroits de la Bible où figure la Prière du Seigneur, Matthieu 6, Luc 11, sont énumérés géographiquement dans le Nouveau Testament, mais ils demeurent doctrinalement anciens.  Hébreux 9 nous dit qu’un « testament n’est pas en vigueur » jusqu’à la « mort du testateur », non ?  Donc, doctrinalement, ce n’est pas le Nouveau Testament jusqu’à ce que Jésus meure sur la croix.  Alors, à qui Jésus a-t-il parlé dans Matthieu 6 et Luc 11 ?  Les Juifs de l’Ancien Testament qui sont sous la loi de Moïse.  Si vous prenez un moment pour lire l’étonnante prière de Salomon dans 1 Rois 8, vous repartirez avec une nouvelle compréhension de la « Prière du Seigneur » figurant dans les évangiles.  Voici juste un petit échantillon pour lancer votre sifflet biblique, les similitudes ressortent instantanément :

« …exauce des cieux, du lieu de ta demeure, leurs prières et leurs supplications, et fais-leur droit ; Pardonne à ton peuple ses péchés et toutes ses transgressions contre toi ; Excite la compassion de ceux qui les retiennent captifs, afin qu’ils aient pitié d’eux, car ils sont ton peuple et ton héritage, et tu les as faits sortir d’Égypte du milieu d’une fournaise de fer !  Que tes yeux soient ouverts sur la supplication de ton serviteur et sur la supplication de ton peuple d’Israël, pour les exaucer en tout ce qu’ils te demanderont ! »

1 Rois 8:49-52

Le Pape François a changé le texte du verset parce qu’en tant que Catholique non sauvé, sans compréhension de Dieu ni de la Bible, le Pape François ne peut pas comprendre un Dieu qui induirait les gens « en tentation ».  Certes, ce n’est pas le cas de celui qui est né de nouveau, le croyant dans l’Âge de l’Église parce que nous sommes « la chair de sa chair et l’os de son os ».  Les chrétiens nés de nouveau ont une relation avec Dieu que les habitants des évangiles avant la croix n’avaient pas.  Laissez cela couler un instant.

Mais, pour ne pas « induire les gens en tentation », le Pape François devrait lire les écrits de notre apôtre Paul dans 2 Thessaloniciens et voir de ses propres yeux ce que Dieu est plus qu’heureux de faire des gens qui ont rejeté l’évangile après que l’Enlèvement de l’Église aura lieu.  Voyez vous-même si vous pensez que je ne vous dis pas la vérité :

« L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.  Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés. »

2 Thessaloniciens 2:9-12

Qu’en est-il des pommes, François, que pensez-vous de cela ?  Cela vous donne presque envie d’être sauvé, n’est-ce pas ?  Dieu envoie intentionnellement aux gens une « forte illusion »dans le but de les « condamner » parce qu’ils ont rejeté l’Évangile à l’Âge de l’Église.  Après l’Enlèvement, le monde est plongé dans la période des Troubles de Jacob, et cette époque ressemblera beaucoup à celle des évangiles et des sept premiers chapitres des Actes.  L’Évangile de Paul ne sera pas une doctrine à ce stade, mais, Hébreux, Jacques, Jude et des parties de 1 et 2 Pierre le seront.  Les personnes laissées après l’Enlèvement vont en effet demander à Dieu, en le priant, de ne pas les induire dans la tentation, car elles seront déjà dans le plus grand moment d’épreuves et de tentations que ce monde ne verra jamais.  Mais, vous devez être sauvé pour comprendre la Bible, être nés de nouveau avec le Saint-Esprit à l’intérieur de vous.  Et, c’est un concept assez étranger pour le Pape François et ses disciples.

Le pape François approuve la traduction révisée du missel italien.

DE CROIX INT’L : Le Pape François a approuvé la traduction révisée du missel pour l’Italie et inclut des modifications à la Prière du Seigneur et à Gloria.  Le cardinal Gualtiero Bassetti, président de la conférence des évêques catholiques italiens, a annoncé que le Pape François avait autorisé la publication de la traduction révisée de la troisième édition du Messale Romano, selon le quotidien Avvenire, quotidien de la conférence des évêques italiens.

Il faudra quelques mois avant que les livres soient imprimés et disponibles.  Les évêques avaient approuvé la traduction en novembre dernier.

Selon la nouvelle traduction, la Prière du Seigneur ne dira plus « Ne nous induis pas en tentation », mais, deviendra « Ne nous laisse pas tomber/abandonnés à la tentation ».

Le Gloria sera également révisé.  « Paix sur terre pour les personnes de bonne volonté », deviendra « Paix sur terre pour les gens bien-aimés de Dieu ».

Le Pape François a publié en 2017 Magnum Principium, qui a appelé à des traductions à la fois fidèles au latin et respectueuses de la langue locale.  C’est cette seconde qualité qui a souffert dans les traductions trop littérales.

Le Pape François a également rétabli l’autorité sur les traductions dans les conférences des évêques, comme l’avait décidé le Concile Vatican II, renversant la tendance des décennies précédentes au centralisme.

Le Saint-Siège ne donne plus aucune reconnaissance par laquelle il approuve les traductions vernaculaires ; Il donne maintenant une confirmation confirmant les décisions prises par les conférences épiscopales.  Le prochain missel italien a reçu une confirmation de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements, selon Pray Tell.

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG