L’Europe développe une capacité de transport aérien indépendante des États-Unis

Les nations européennes qui combattent en Europe auront besoin d’avions de transport militaire européens.

Le A400M est l’avion de transport militaire le plus avancé au monde sur le plan technologique. Depuis 2013, l’Europe remplit ses entrepôts avec ce nouveau développement d’ingénierie. Cet avion comble un manque de capacité stratégique important qui permet à l’Europe de mener des guerres à l’étranger sans impliquer les États-Unis.

Depuis des décennies, l’Europe n’a pas eu les transporteurs aériens nécessaires pour opérer de manière indépendante. Sans un nombre suffisant d’avions de transport militaire modernes, les forces européennes ne peuvent pas se déployer bien loin très rapidement ou en très grand nombre.

« Les ambitions militaires de l’UE dépendront également d’un transport aérien stratégique adéquat, et ceci demeure un déficit de capacité notable », a noté en janvier dernier, Yvonni-Stefania Efstathiou, coordonnatrice et analyste de la recherche pour la Défense et l’analyse militaire.

Jusqu’à 2001, l’Europe n’avait pas de capacité de transport aérien stratégique, et seulement un nombre limité de plus petits transporteurs aériens tactiques à plus courte portée, tels que les Transall C-160 et Lockheed C-130 Hercules. L’OTAN a créé la solution provisoire de transport aérien stratégique (sais) en 2008. Ceci a permis aux membres européens de l’OTAN d’avoir accès à―et de dépendre sur―des avions de transport de la Force aérienne des États-Unis.

En 2001, la Force aérienne royale britannique commença à faire voler ses Boeing C-17 et est devenue le premier pays de l’OTAN, en plus des États-Unis, capable d’effectuer des vols de transport stratégique. La même année, les britanniques et six autres membres européens de l’OTAN s’accordaient pour fabriquer leur propre avion de transport stratégique lourd, l’Airbus A400M. L’Allemagne en a commandé 53, la France 50, l’Espagne 27, le Royaume-Uni 22, la Turquie 10 et le Luxembourg 1. D’autres pays ont depuis lors manifesté leur intérêt.

En 2018, la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni exploitaient 63 transporteurs aériens militaires (modèles A400M et C-17A Globemaster III). Les États-Unis ont utilisé 264 modèles C-17A et C-5M Super Galaxy. Au cours des quelques prochaines années, l’Europe rattrapera rapidement son retard.

En 2014, le Joint Air Power Competence Centre Journal a écrit ce qui suit : « L’exécution des commandes du A400M aidera non seulement les nations européennes à devenir un acteur en cas d’éventualités mondiales, mais cela leur permettra d’agir et d’opérer de manière autonome sur des opérations strictement européennes. »

Le A400M excelle dans le ravitaillement de carburant en vol, il peut opérer sur des pistes d’atterrissage non pavées, et il peut larguer des parachutistes ou des chargements du haut des airs. Cela comble l’écart de capacité entre le C-130J-30 Super-Hercules et le C-17 Globemaster III. Certains ont même argumenté que l’armée américaine devrait acheter quelques A400M. Les officiels de l’armée disent que le A400M est un chef-d’œuvre technologique avec des capacités pouvant changer l’issue des combats. Il peut livrer des hélicoptères de transport lourd ou des véhicules de combat d’infanterie de 32 tonnes, plus rapidement dans des régions éloignées. Airbus a noté :

Les avions de transport tactiques de la génération précédente ont de bonnes performances tactiques mais ne peuvent pas transporter des chargements de secours militaire et humanitaire parce que leurs soutes sont trop petites. Les avions stratégiques actuels sont de bons aéronefs de transport aérien à très bonne capacité pour du chargement hors normes, mais ils sont coûteux et ont des capacités tactiques limitées car ils ne peuvent pas opérer sur des terrains meubles. Le A400M est un avion plus grand, plus moderne, vraiment polyvalent, spécifiquement conçu pour les besoins d’aujourd’hui et ceux de demain. Feu Herbert W. Armstrong, éditeur en chef de la Pure Vérité, a prédit en 1980 : « Vous pouvez être certains que les dirigeants de l’Europe de l’ouest discutent à la hâte et secrètement sur comment et à quelle vitesse ils peuvent s’unir et fournir une force militaire européenne unie, afin qu’ils puissent se défendre eux-mêmes ! » (La Pure Vérité, avril 1980).

M. Armstrong fondait ses prévisions sur la prophétie biblique. Il mourut en 1986, mais les événements mondiaux ont prouvé que ses prévisions au sujet de l’Europe et sur d’autres régions autour du monde se sont avérées exactes. Pour plus d’informations, demandez notre brochure gratuite Il avait raison.

La clef pour comprendre ces prophéties bibliques est révélée dans Les Anglo-Saxons selon la prophétie, par M. Armstrong. Dans ce livre, M. Armstrong a expliqué l’identité biblique des nations, et aussi le fait que la plupart de ces prophéties sont en réalité pour notre époque―juste avant le retour de Jésus-Christ.

De nombreuses prophéties bibliques se réfèrent à la montée d’un dirigeant militaire en Europe qui mènera un empire à la guerre. Cet homme commandera une armée qui surprendra et détruira totalement beaucoup de nations.

Daniel 8 : 23-24 déclare : « À la fin de leur domination, lorsque les pécheurs seront consumés, il s’élèvera un roi impudent et artificieux. Sa puissance s’accroîtra, mais non par sa propre force ; il fera d’incroyables ravages, il réussira dans ses entreprises, il détruira les puissants et le peuple des saints. »

Daniel 11 : 40 prophétise une attaque militaire européenne soudaine contre l’Iran et ses alliés. Cette attaque sera suivie par une intervention militaire européenne en Terre Sainte. D’autres prophéties indiquent aussi une implication militaire européenne en Afrique du Nord, en Asie et en Amérique.

Une telle destructivité mondiale surpasse de loin même les ambitions militaires d’Adolf Hitler. Une prophétie dans Apocalypse 9 montre que l’avion militaire jouera un rôle décisif dans ces guerres à venir. La Trompette de janvier 2011 a établi que l’apôtre Jean utilisait « le terme symbolique de sauterelles pour décrire les machines de guerre terrifiantes qui seraient inventées par les scientifiques et utilisées par les armées dans ce conflit mondial final ! Remarquez que ces sauterelles symboliques sont conduites par des hommes et sont capables de voler (versets 7 et 9). Ils feront un bruit énorme et seront protégés par un blindage. »

Ceci pourrait décrire les avions militaire que l’Europe construit actuellement.

Sans une capacité de transport aérien stratégique et tactique, l’Europe serait incapable de mener de telles guerres. (…)

Source: La Trompette