Netanyahou critique le rejet par les Palestiniens du volet économique du plan de paix US

Washington prévoit de récolter plus de 50 milliards de dollars et de créer un million d’emplois sur dix ans.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dit dimanche qu’il allait considérer « de manière juste et ouverte » le futur plan américain pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

« Je ne comprends pas comment les Palestiniens ont rejeté le plan avant même d’avoir pris connaissance de ce qu’il contenait », a-t-il ajouté à quelques jours d’une conférence à Bahreïn, boycottée par les Palestiniens, dédiée à l’aspect économique de ce plan. « Ce n’est pas comme ça qu’on avance », a ajouté M. Netanyahou.

« Nous allons considérer la proposition américaine d’une manière juste et ouverte », a déclaré le Premier ministre lors d’une visite dans la vallée du Jourdain avec le conseiller à la sécurité nationale du président américain, John Bolton.

Concernant la souveraineté israélienne sur la vallée du Jourdain qui sépare Israël de la Jordanie et dont une partie se trouve en Cisjordanie, il a déclaré: « A ceux qui prétendent que pour obtenir la paix, Israël doit quitter la vallée du Jourdain, je dis: cela n’apportera pas la paix, cela apportera la guerre et la terreur ».

Le conseiller américain à la sécurité nationale est en Israël pour des rencontres centrées sur la « sécurité régionale », selon la Maison Blanche, dans un climat de vives tensions entre Washington et Téhéran.

Le volet économique du futur plan de paix américain promet de booster l’économie palestinienne avec pour objectif affiché de récolter plus de 50 milliards de dollars et de créer un million d’emplois sur dix ans.

Source: i24 News

Publicités