Conflit israélo-palestinien: « s’il n’y a pas d’accord lors de mon mandat, il n’y en aura jamais » (Trump)

« Nous avons cessé de subventionner les Palestiniens parce qu’ils ont tenu des propos négatifs à notre égard »

Le président américain Donald Trump a déclaré samedi soir lors d’une conférence de presse en marge du sommet du G-20 à Osaka au Japon que selon lui, les Palestiniens « souhaitent un accord (avec les Israéliens) ».

US President Donald Trump listens to a question from a journalist during a press conference on the sidelines of the G20 Summit on June 29, 2019. (Photo by Jacquelyn Martin / POOL / AFP)

Il a par ailleurs jugé que « si aucun accord (entre les deux parties) n’était conclu lors de mon mandat, aucun accord ne saurait être conclu un jour ».

« Je sais que les Palestiniens veulent un accord, mais ils veulent rendre les choses difficiles et je les comprends », a déclaré Trump à Osaka.

« Nous avons cessé de les subventionner parce qu’ils ont tenu des propos négatifs à notre égard malgré nos subventions », a-t-il indiqué ajoutant que « si un accord était signé, nous recommencerions à leur fournir de l’aide, et il y a une véritable opportunité de conclure un accord ».

Mais de nouvelles élections législatives prévues le 17 septembre en Israël « retardent le processus », selon le président américain qui estime qu’il faudra « patienter encore environ trois mois » avant de reprendre des pourparlers.

L’administration palestinienne a boycotté la conférence de Bahreïn, durant laquelle Jared Kushner, gendre et conseiller du président américain Donald Trump, a défendu le volet économique d’un plan américain de règlement au Proche-Orient, un préalable selon lui à un accord de paix.

Aux yeux de l’Autorité palestinienne, M. Kushner a fait miroiter ce plan de 50 milliards de dollars d’investissements dans les Territoires palestiniens et les pays voisins afin de permettre à l’administration Trump, « ouvertement pro-israélienne », d’imposer une solution politique qui serait « défavorable aux Palestiniens et ignorerait leur revendication d’un Etat indépendant ».

Source: i24 News

Publicités