La France à l’ONU : “Nous ne reconnaissons aucune souveraineté israélienne sur Jérusalem”

La France a mis en garde lundi à l’ONU sur “une annexion de fait” de la Judée-Samarie par Israël.

“L’aggravation de la politique de colonisation en Cisjordanie sape les fondements de la solution des deux États.  Depuis le début de l’année, plus de 4 500 nouvelles unités de logement ont fait l’objet de décisions d’approbation en Cisjordanie, a souligné la délégation.  Avec plus de 600 000 colons, dont 200 000 à Jérusalem, nous sommes proches du point de non-retour”, a dénoncé Anne Gueguen, représentante de la France à l’ONU.

“Les différentes initiatives visant à appliquer le droit israélien en Cisjordanie contribuent à un mouvement d’annexion de fait. Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de réaffirmer les paramètres agréés par la communauté internationale de la solution des États.  Si la France est prête à soutenir tout effort, y compris sur le plan économique, dès lors qu’il s’inscrit dans la perspective d’un État palestinien viable et indépendant, la “paix économique” ne saurait se substituer pour Paris à la recherche d’un véritable règlement politique.  Toute tentative de s’écarter de ces paramètres, définis collectivement, serait condamnée à l’échec”, a-t-elle ajouté, critiquant frontalement le plan de paix américain.

“La France ne reconnait aucune souveraineté israélienne sur les territoires occupés, qu’il s’agisse de Jérusalem, du Golan, de la Cisjordanie ou de Gaza”, a-t-elle poursuivi, alors qu’Israël s’est retirée de Gaza en 2006.

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR